Cet article date de plus de 9 ans

[Tuerie de Chevaline] : un compte en Suisse lié à la famille

La tribune de Genève révèle que la justice helvète aurait saisi de l'argent sur un compte lié à la famille al-Hili, victime d'un mystérieux assassinat en Haute-Savoie il y a un mois.
Le Britannique d'origine irakienne assassiné dans sa voiture sur la commune de Chevaline, Saad al-Hilli, assassiné il y a un mois avec sa femme et sa belle-mère, ainsi qu'un cycliste français, "serait passé à Genève peu avant le drame", affirme également le journal suisse, ajoutant que ce passage et les sommes séquestrées seraient en lien avec l'assassinat.

La Radio Télévision suisse (RTS) précise pour sa part que ce compte appartiendrait au père récemment décédé de la victime et le montant saisi serait "bien inférieur" aux 6 millions de francs suisses (5 millions d'euros) évoqués dans la presse britannique.

Un possible différend familial

Un possible différend entre Saad et son frère, résidant en Grande-Bretagne, concernant l'héritage du père, récemment décédé en Espagne, intéresse les enquêteurs.

"On reconstitue le patrimoine du père des frères Al-Hilli. Même si on sait que ce n'est pas ça qui va nous mener sur la piste des tueurs", a expliqué le procureur d'Annecy Eric Maillaud à propos du litige entre les deux frères. Il est en charge de l'enquête sur ce crime commis à moins d'une heure de route de Genève. 

Le différend à propos de l'héritage de leur père porterait sur plusieurs millions d'euros, en argent, en biens et en immeubles, selon une source proche de l'enquête.

Retrouvez notre dossier sur la tuerie de Chevaline
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tuerie de chevaline criminalité faits divers