Isère, y-a-t-il un gang des maisons de retraite ?

Deux nouvelles maisons de retraite ont été "visitées" dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 octobre. Ce qui porte à cinq le nombre de cambriolages dans ces établissements en 48 heures.

Il était 1H55 à Rives quand deux individus cagoulés ont tenté de pénétrer dans une maison de retraite. Ils ont pris la fuite après avoir été surpris par du personnel soignant. Aucun vol n'est à déplorer. 20 minutes plus tard, c'est au Grand Lemps que deux personnes sont entrées dans une maison de retraite par la fenêtre. Là encore, ces malfaiteurs ont été surpris par les employés et ont pris la fuite à bord d'un véhicule dans lequel d'autres individus les attendaient. Le préjudice subi est inconnu pour l'heure.

La série

Carte. Dans la nuit du 14 au 15 octobre, trois maisons de retraite ont reçu la "visite" de cambrioleurs en l'espace de deux heures, à l'ouest du ligne allant de Bourgoin-Jallieu à Voiron.

La première "visite" a eu lieu vers 1H40 du matin, un individu a été mis en fuite par le veilleur de nuit d'un établissement de Saint-Jean-de-Bournay. Le cambrioleur était en train de forcer la porte du bureau de la directrice. Aucun vol n'est à déplorer.

Un peu plus d'une demi-heure plus tard, à 16km, un ou plusieurs individus pénètrent par effraction dans le bureau de la directrice de la maison de retraite de Diémoz et emportent un petit coffre-fort. On ne connaît pas le montant du préjudice.

50 minutes plus tard, à 45 km de Diémoz, même scénario à la maison de retraite de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs. Là encore, les portes du bureau de la directrice ont été forcés et le coffre-fort emporté.

Evidemment, les gendarmes font un lien entre ces différentes affaires qui ne les étonnent pas plus que cela, "il y a des nuits où ce sont les bureaux de tabac qui sont ciblés, d'autres nuits où ce sont les petits commerces, pourquoi pas les maisons de retraite !", commente un militaire. 


Afficher Les maisons de retraite "visitées" sur une carte plus grande
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter