Que pêche-t-on dans le Lac Léman ?

Il y a quelques jours, la Commission consultative internationale pour la pêche dans le Léman s'est réunie à Thonon-les-Bains sous la présidence de la France.

Par Ana Koroloff

2011 est une année record en matière de pêche. Pour la première fois depuis 25 ans, le seuil des 1 000 tonnes a été dépassé, avec 1 286.
Féra et Perche constituent l’essentiel de ces captures avec respectivement 780 et 406 tonnes. La prolongation de la pêche de la féra jusqu’à fin octobre, expérimentée fin 2011, y est pour quelque chose, avec les 30 tonnes supplémentaires qu’elle a permis de prendre. Cependant, sans cette prolongation, les 750 tonnes prises pendant la période d’ouverture « normale » dépassent largement les 542 tonnes prises en 2010 ( précédent record).
La perche se maintient à un niveau élevé.La capture de l'omble chevalier et de la truite est en augmentation significative : + 8 % pour l’omble, et
+ 25 % pour la truite, tout en restant à des niveaux faibles par rapport à ceux des années 90.
C’est finalement le brochet qui occupe la 3ème place des volumes de captures avec plus de 35 tonnes. Si ce chiffre est en baisse par rapport à l’année dernière, il n’en est pas moins important, et l’effort de pêche sur cette espèce prédatrice doit être maintenu.

Suivi scientifique 

Le groupe de travail «recherches piscicoles» a poursuivi les suivis en cours sur l'omble chevalier et la truite et a présenté le rapport final ; les résultats seront communiqués en 2013.
D'autre part, les gestionnaires de la pêche du Léman ont contribué à la réalisation de l’inventaire du peuplement piscicole du lac. Une collection de référence sera constituée au musée d’histoire naturelle de Berne.

La pêche de loisir

Avec 106 tonnes de poissons, dont près de 73 de perches, l’année 2011 est une des meilleures que la pêche de loisir ait connu depuis 25 ans.

La pêche professionnelle

C'est elle qui assure l'essentiel des captures de féras et de perches ; ses résultats sont donc, avec 1180 tonnes toutes espèces confondues, les meilleurs jamais enregistrés depuis l’entrée en application des accords transfrontaliers.
L'ouverture de la pêche des salmonidés est fixée au 13 janvier 2013.

Sur le même sujet

Les + Lus