Triple meurtre à Vienne en Isère

C'est au deuxième étage de cet immeuble que les corps ont été découverts / © France 3 Alpes
C'est au deuxième étage de cet immeuble que les corps ont été découverts / © France 3 Alpes

Jeudi 15 novembre, trois cadavres ont été découverts par les pompiers dans un appartement de Vienne. Les corps de deux enfants étaient dans un congélateur et un réfrigérateur. Le corps de la mère était près d'un canapé.

Par Frédéric Lefrançois et Franck Grassaud

C'est peu avant 11h qu'un bébé de 3 mois et un enfant de 5 ans ont été retrouvés morts non loin du corps ensanglanté de leur mère, au deuxième étage d'un petit immeuble de la rue Francisque Bonnier à Vienne.

Les pompiers venaient de forcer la porte quand ils ont fait la macabre découverte. Des traces de sang les ont d'abord menés jusqu'au congélateur. Là, ils ont découvert le corps d'une fillette et dans le réfrigérateur celui du bébé. La mère était au sol, près d'un canapé. Les sapeurs intervenaient à la demande de la grand-mère qui n'avait plus de nouvelles de sa fille et de ses deux petites-filles depuis plus de 48 heures.

Rapidement, une enquête criminelle pour homicide volontaire aggravé était confiée à la police judiciaire de Lyon et le procureur de Vienne se dessaisissait de l'affaire au profit du parquet de Grenoble.

Pendant près de 5 heures, le quartier Estressin a été bouclé par les forces de l'ordre qui ont obligé les commerçants à baisser leurs rideaux. Les enquêteurs de la PJ effectuant des prélèvements dans l'appartement.

Triple meurtre à Vienne


Le compagnon de la mère activement recherché


En début de soirée, le procureur de Grenoble a donné la première conférence de presse sur ce triple homicide. En premier lieu, il a parlé de la mère. Même si les autopsies des victimes sont en cours, il a souligné que "des plaies de défense" sont visibles sur son corps. A priori, cette mère de famille a été tuée à l'arme blanche.

Quant à l'enquête, elle est désormais centrée sur le père du dernier enfant, dernier compagnon connu de la victime. L'homme âgé de 26 ans, de nationalité tunisienne, a déjà été condamné en mai dernier à une peine d'emprisonnement pour violences sur la femme aujourd'hui décédée. Ce suspect est activement recherché même si le procureur déclare qu'il veut simplement l'entendre dans l'immédiat, sans parler de mandat d'arrêt.

Interview du procureur de la République de Grenoble sur le triple homicide de Vienne

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus