Tombes profanées en Haute-Savoie : Ayrault "indigné", Valls "condamne"

Le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur ont réagi après la découverte de tombes profanées dans le petit cimetière d'Anthy-sur-Léman en Haute-Savoie. 

Jean-Marc Ayrault a fait part lundi 19 novembre de son "indignation" et Manuel Valls a "fermement" condamné les dégradations de tombes dans le cimetière
d'Anthy-sur-Léman
, dont celles d'adolescents morts dans un accident de car à Allinges en 2008.

Le Premier ministre "tient à exprimer son indignation après les dégradations qui ont été commises durant le week-end dans le cimetière d'Anthy-sur-Léman en Haute-Savoie", selon un communiqué de Matignon.

Jean-Marc Ayrault "adresse un message de soutien aux familles dont les tombes ont été dégradées". Il a "demandé au ministre de l'Intérieur de tout mettre en oeuvre pour que les auteurs de ces actes soient identifiés et présentés à la Justice", poursuit le texte.


Réaction également du côté du ministère de l'Intérieur


Manuel Valls a tout de suite précisé que "les services de police de Haute-Savoie ont immédiatement été mobilisés pour effectuer l'ensemble des constatations nécessaires à l'enquête". Il "insiste sur le fait que tout sera mis en oeuvre pour identifier et interpeller le ou les auteurs de ces faits afin de les déférer à la justice", a indiqué le ministère de l'Intérieur.

M. Valls "condamne très fermement les actes de vandalisme dont ont été l'objet plusieurs sépultures". Il "partage l'émotion des familles des défunts dont les
tombes ont été dégradées et tient à leur apporter son entier soutien
", ajoute la place Beauvau.

Afficher Profanation dans le cimetière d'Anthy-sur-Léman sur une carte plus grande