Une quinzaine de tombes profanées à Anthy-sur-Léman en Haute-Savoie

Une quinzaine de tombes d'un cimetière de Haute-Savoie ont été profanées durant le week-end.

Des crucifix et des plaques funéraires déplacés ou renversés, des plantes arrachées, mais aucune inscription à caractère religieux ou satanique, c'est le bilan de cette profanation. Les actes ont été commis dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 novembre dans le cimetière d'Anthy-sur-Léman, où ont été inhumés quatre des sept adolescents tués lors de la collision entre un car scolaire et un TER à Allinges en juin 2008.

"Il semble s'agir d'une dégradation pure et simple", a indiqué la police de Thonon, qui a ouvert une enquête et lancé un appel à témoins.


Afficher Profanation dans le cimetière d'Anthy-sur-Léman sur une carte plus grande