Gants et chaussons assurent le succés de la vente d'usine d'Isotoner dans le Cantal

Le leader de la ganterie Isotoner organise chaque année une vente d'usine dans le Cantal, à Saint-Martin Valmeroux, où est née la marque en 1897.
Le leader de la ganterie Isotoner organise chaque année une vente d'usine dans le Cantal, à Saint-Martin Valmeroux, où est née la marque en 1897.

Cinq à six mille personnes ont afflué dans la petite commune de Saint Martin Valmeroux pour la vente d'usine d'Isotoner. Même si la fabrication est délocalisée, le centre de distribution du leader de la ganterie est toujours implanté dans le Cantal.

Par Brigitte Cante

En 1897, un bâtiment de trois étages est construit par la famille Chanut à Saint-Martin-Valmeroux dans le pays de Salers, et les premiers gants en peau de chevreau ou d'agneau sortent de l'usine.

Aujourd'hui, c'est le groupe américain Totes Isotoner qui détient la marque. 120 salariés travaillent toujours à Saint-Martin Valmeroux pour assurer la disttibution et les livraisons pour la France et l'Europe.

Le succés commercial reste intact dans cette petite commune de 900 habitants où des milliers de personnes venues de tout le Massif Central ont attendu longuement l'ouverture des portes et affronté le froid pour ne rien rater de cette vente d'usine. 


DMCloud:17293
Ruée sur les produits d'hiver
La tradition ne se perd pas dans le Cantal, berceau d'une des plus grandes marques de ganterie. La vente d'usine attire des milliers de personnes.




Sur le même sujet

Les + Lus