Cet article date de plus de 7 ans

Un Lyonnais collectionne les jeux de société, par milliers

Plus de 7000 boites s'empilent dans l'appartement de François Haffner, à Pierre-Bénite, dans la banlieue lyonnaise. Une passion entretenue depuis l'enfance. La 5e collection de France. 

De la cave au grenier, l'appartement de François Haffner est envahi par des boites de toutes tailles, de jeux de toutes sortes.
De la cave au grenier, l'appartement de François Haffner est envahi par des boites de toutes tailles, de jeux de toutes sortes.
C'est une histoire de famille. Un plaisir lié à l'enfance tout d'abord, débuté avec le Monopoly et le Cluedo dans une fratrie de cinq enfants. Et puis un plaisir d'adulte qui aime jouer avec son épouse et ses trois filles. Une passion dévorante, enfin. Comment expliquer autrement la présence de tous ces jeux de société dans l'intérieur et la vie de François Haffner ? 


Il en a même fait un métier, lorsqu'il s'est essayé au commerce. Mais la boutique de jeux a fait faillite. Aujourd'hui il travaille dans le service communication d'une grande entreprise. Un travail très sérieux. Pour assouvir son besoin de jouer, il s'est inscrit dans un club de Pierre-Bénite. 

A la maison, il ne joue pas aussi souvent qu'il le voudrait. Alors c'est sur internet qu'il partage sa passion. Car François Haffner gère également le site qu'il a conçu dans le but de comparer et tester les jeux de société, www.jeuxsoc.fr. Au quotidien, 7000 à 8000 personnes visitent ce site. 

Pour François Haffner, le jeu est une saine occupation. "On a tous besoin de s'affronter", explique-t-il, "mieux vaut s'engueuler en jouant qu'au volant de sa voiture". 

Jouer, c'est partager. Dans sa cave, d'autres jeux, de toutes les époques, et pour tous les âges. Mais cette fois tous en double exemplaire. "C'est une tradition chez nous", raconte-t-il, "quand quelqu'un vient à la maison, il repart avec un jeu que nous choisissons ensemble". 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite