La Mosquée de Clermont-Ferrand retrouve son calme et son Imam

Publié le Mis à jour le
Écrit par avec Alfonso Martinez
Mosquée de Clermont-Ferrand
Mosquée de Clermont-Ferrand © F.Boileau/Maxppp

Depuis trois jours, un petit clan de la communauté tentait un putsch en créant une association parallèle. Leur objectif : contester l'autorité de l'imam de la mosquée en vue de s'emparer du pouvoir religieux.

Ce petit groupe a trouvé une faille juridique en obtenant une ordonnance du tribunal leur permettant d'accéder aux locaux de la grande mosquée.
Mais, ce vendredi, jour de la grande priére, les membres de ce groupuscule bien connu par la communauté musulmane n'était plus présents sur les lieux de culte.
Malgré ses 75 ans, le leader du clan rival, que nous n'avons pas pu rencontrer, n'hésite pas à durcir le débat.

Face à l'absence de ses détracteurs, l’Imam et ses partisans sont de retour, soutenus publiquement par les institutions musulmanes, ainsi que l'Evêché de Clermont-Ferrand. Du côté des responsables de la mosquée, on s'interroge encore pour savoir comment une poignée d'individus isolés peuvent ainsi manoeuvrer avec la loi.

Les "putchistes" sont restés injoignables et n'ont pas souhaité répondre à nos questions. Pendant ce temps, l'Imam a appelé les fidèles à l'apaisement.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.