Le Stade Aurillacois arrache de justesse le match nul contre Albi (22 - 22)

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabien Gandilhon avec Claude Bernard

Les Aurillacois sont parvenus à décrocher le nul à domicile face à Albi (22 - 22). Menés de dix points à un quart d'heure de la fin, les Cantaliens ont fait preuve de caractère et ont fini par revenir au score grâce à une pénalité de Maxime Petitjean dans les toutes dernières secondes.

Ce samedi, les Albigeois étaient venus à Aurillac avec beaucoup d'envie et très vite, cela s'est concrétisé sur le terrain. Il ne leur a fallu qu'une vingtaine de minutes pour trouer la défense aurillacoise. Pleine de culot, la jeune garde tarnaise inscrit son premier essai de la soirée par Chateauraynaud. 

Certes les Cantaliens virent en tête à la pause grâce à la botte de Maxime Petitjean mais on se dit qu'à ce moment de la partie la sérénité n'est pas du côté des Aurillacois. Le jeu cantalien accumule les imprécisions et les petites erreurs. Il n'en faut pas tant aux Albigeois pour saisir leur chance : à la 53e minute, les rouges et bleus n'y sont pas, Lacroix ne se pose pas de question. Albi joue et marque.

Dix minutes plus tard, décidément rien ne va côté cantalien. Alors qu'ils sont à l'attaque, ils perdent un nouveau ballon et 60 mètres plus loin c'est Barthélémy qui inscrit le troisième essai de son équipe.

A 15 minutes de la fin, la partie semble mal engagée : Aurillac est mené 22 à 12.

Pourtant, les Aurillacois ne vont rien lâcher. En un petit quart d'heure, ils vont réussir à se sortir du guépier et reprendre espoir avec une belle phase de jeu conclue par Mc Phee (72e). Le stade semble même tout prêt de coiffer Albi sur le fil avec une occasion d'essai tardive, mais Vakacegu échoue.

Au bout du temps réglementaire, c'est finalement le pied de Maxime Petitjean qui ramène Aurillac à la hauteur d'Albi (22 - 22).

Si les Aurillacois peuvent se dire qu'ils ont sauvé le match nul, ce partage des points reste une contre-performance. Même s'ils se maintiennent à la 4e place, donc dans le wagon des qualifiés, les Cantaliens ont perdu des points face à leurs adversaires directs.