Cet article date de plus de 8 ans

On a testé pour vous...le biathlon avec Vincent Jay

Mardi 19 février, les enfants des Contamines-Montjoie en Haute-Savoie vont suivre un cours de biathlon encadré par le champion olympique Vincent Jay. Avant ce rendez-vous, l'un des journalistes de France 3 Alpes a eu la chance de suivre une initiation avec Vincent dont il se souviendra longtemps!
Vincent Jay et Fabrice Liégard
Vincent Jay et Fabrice Liégard © Jordan Guéant - France 3 Alpes
Fabrice Liégard, c'est le journaliste 'transfrontalier' de la rédaction de France 3 Alpes. Chaque samedi, dans Alpexpress, il nous donne des nouvelles de nos voisins italiens. Pour ce test au sommet, il a quitté son costume à la Marcello pour une tenue de biathlète et des skis jaunes fluo.

Comme prévu, le champion de Vancouver ne l'a pas épargné. Il s'imaginait simplement apprendre à tirer sur des cibles mais, finalement, Vincent Jay lui a offert un cursus complet.

Fabrice Liégard encouragé par Vincent Jay
Fabrice Liégard encouragé par Vincent Jay © France 3 Alpes
 

Le debriefing de Fabrice


Etrangement, ce qui est le plus dur dans cet exercice n'est pas ce qui fait le plus peur avant de commencer. J'avais grand peur d'être tellement juste physiquement sur une boucle de plusieurs kilomètres que je me voyais déjà cracher mes poumons.

Fabrice Liégard vise...chaud devant!
Fabrice Liégard vise...chaud devant! © France 3 Alpes

En fait, Vincent savait qu'il n'avait pas affaire, en ma personne, à un concurrent de haut vol. Il a donc toujours adapté son rythme au mien…(l'inverse pour moi aurait été meurtrier!!!). Donc petite fatigue, saine, agréable…juste ce qu'il faut.

© France 3 Alpes

En revanche, le tir…debout particulièrement, m'a semblé beaucoup plus difficile. Parce que la carabine pèse son poids seulement les premières 10, 20 secondes…ensuite elle passe rapidement à 10, 20 kilos et une tonne au moins au bout de 2 minutes!!! Dans ces conditions réussir à concentrer son attention sur une mire…microscopique est une vraie gageure.

Vincent Jay
Vincent Jay © France 3 Alpes

Je ne suis pas un gros sportif mais on s'entretient comme on dit. Badmington, footing toutes les semaines. Et en saison, ski alpin, fond et raquettes de temps en temps!

Mon moniteur de "luxe", Vincent Jay, était particulièrement sympa. Pro, avant encore d'être prof, humble vis-à-vis de sa discipline et de l'apprenti que je suis. Et, chose qui ne gâche rien, plein d'humour…tout ce qu'il faut pour que le contact s'établisse aussitôt. Merci à lui.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sport ski