L'OL toujours derrière le PSG et loin devant l'OM

© AFP /PH. Merle
© AFP /PH. Merle

Le Paris SG, leader, s'est offert le clasico dimanche en battant Marseille (2-0) avec Beckham, tandis que Lyon s'accroche à la 2e place à trois points derrière les Parisiens après la 26e journée de L1.

Par Philippe Bette

Le président de Lyon Jean-Michel Aulas a encore râlé dimanche contre la programmation de son équipe à 14h00 pour la 2e fois consécutive, même si cet horaire réussit bien à son équipe, qui a gagné 4 à 0 contre Bordeaux il y a une semaine et 3 à 1 contre Lorient ce dimanche. M. Aulas avait lâché mercredi: "Le Paris SG n'a pas joué une seule fois le dimanche à 14h00 et il affrontera de plus Marseille, le 3e, à 21h00 sans avoir joué de la semaine. Ce n'est pas très équitable". "JMA" en a remis une couche sur BeInSport ce dimanche après le succès contre Lorient: "La décision du choix de 14h00 est prise par un opérateur (BeInSport, chaîne qui appartient aux Qataris propriétaires du PSG, ndlr) qui a quelques actions chez un de nos concurrents, il y a donc conflit d'intérêt".

Au classement, le PSG reste malgré tout leader à 3 points devant Lyon. Mais derrière, Marseille, 3e, décroche, désormais à 5 points derrière l'OL et 8 derrière le PSG. Et l'OM n'a plus qu'un point d'avance sur Nice, surprenant 4e.

Lyon, vainqueur à domicile a donc le grand mérite de s'accrocher derrière le PSG. Et il ne fallait pas parler à Jean-Michel Aulas, président lyonnais, de Beckham. JMA a ainsi lancé sur BeInSport que le clasico "occultait la réalité" d'un championnat où Lyon "est toujours là". Il est vrai qu'au moment où le dirigeant lyonnais parlait, avant le clasico,Lyon était revenu à égalité de points avec le PSG.

Le Lyon-Paris SG du week-end du 11 mai, pour le compte de la 36e journée, pourrait valoir cher pour le titre. Le PSG aura toutefois un bel atout avec sa différence de buts (+33 contre +21 à l'OL). Pour Lyon, la victoire contre les Merlus a aussi le grand intérêt de faire oublier l'élimination amère en Europa League face à Tottenham cette semaine.

 

Sur le même sujet

Notre page consacrée à l'affaire Meunier dans le JT du 22 octobre

Les + Lus