Cet article date de plus de 8 ans

René Souchon: "Le Digital c'est le levier du développement de l'Auvergne"

Invité sur Europe 1, mardi soir, dans l'émission "Des Clics et Des Claques", René Souchon, président du Conseil Régional d'Auvergne, a présenté se politique numérique. Au sommaire: communication décalée, buzz, New Deal et Auwwwergne. 
C'est une rencontre fortuite, autour d'un pâté de pommes de terre sur le stand de l'Auvergne au salon de l'agriculture à Paris qui est à l'origine de la présence, mardi soir, de René Souchon, dans l'émission d'Europe 1, "Des Clics et Des Claques". La veille, un des chroniqueurs, David Abiker, a partagé une part de cette spécialité bourbonnaise avec le président de la Région Auvergne. 

Après une courte discussion autour de la gastronomie auvergnate, il a été question du développement numérique de l'Auvergne. "Il faut nous expliquer ce miracle auvergnat" dit alors Bérangère Bonte. "Il n'y a pas de miracle, lui répond René Souchon, mais il y a un choix que j'ai fait en tant que président de région de jouer à fond la carte du numérique". Il ajoute que "dès 2017, nous aurons 100% de la population qui sera à 4 mégabytes par seconde et 85% qui seront à 8,5" et d'insister "en mars 2009, la région Auvergne a été la première région en Europe à être entièrement couverte par Internet en haut-débit". Le problème avec Internet en général et les réseaux sociaux en particulier, c'est que l'information circule vite et que les réactions ne tardent pas à apparaître. MéliMélo, sur Twitter, n'avait pas l'air entièrement d'accord avec les propos du président du Conseil Régional d'Auvergne.

David Abiker, toujours sous le charme du pâté de pommes de terre, se passionne pour la communication de l'Auvergne en évoquant le buzz du New Deal Auvergnat, "ils n'ont rien trouvé de mieux que d'offrir le loyer aux gens qui allaient s'implanter là-bas pendant leur période d'essai". Une communication décalée qui porte ses fruits, "il faut être original pour se distinguer des autres" répond René Souchon, président d'une collectivité territoriale omniprésente sur le web. "Le Digital c'est le levier du développement de l'Auvergne" enchaîne-t-il et "quand j'ai 30 000 fans sur Facebook, quand j'ai 6 000 followers sur Twitter, ça ne me coûte rien".
Reste une question: qui se cache derrière les tweets de Réne Souchon pendant l'émission?



##fr3r_https_disabled##

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias politique internet