Drame dans les Hautes-Alpes : “les quatre alpinistes ont fait une chute de plusieurs centaines de mètres”

Quatre alpinistes ont été emportés par une avalanche et n'ont pas survécu, mardi après-midi, dans les Hautes-Alpes, à Crévoux. Ce n'étaient pas des débutants. Cette avalanche est la plus meurtrière de l'hiver.

Par France 3 Alpes avec AFP

"L'avalanche a balayé la cascade de glace et a emporté les victimes avec elle. On peut supposer que les encordements ont rompu avec la force de cette avalanche", a expliqué le commandant du PGHM, Stéphane Bozon, à la radio Alpes 1. Les quatre hommes décédés, âgés de 27, 35, 40 et 49 ans, appartenaient au Club alpin français (CAF) de Rennes auquel a également adhéré dans le passé le guide de haute-montagne qui se trouvait avec eux, sorti indemne de l'accident, selon la même source.

La Goulotte des enfers, où s'est produit l'accident, est réputée très difficile (plus de détails). Avec un itinéraire de 700 mètres, la Goulotte est très sensible aux avalanches et aux coulées. Le mauvais temps a rendu les secours particulièrement délicats. L'hélicoptère du peloton de gendarmerie de haute-montagne de Briançon n'a pas pu aller sur la zone de l'accident en raison du manque de visibilité et d'un vent "violent" qui atteignait les 100 km/h, selon la gendarmerie.
Ce contenu n'est plus disponible

Déjà treize personnes décédées cette saison


Dans la soirée les corps des quatre victimes avaient été redescendus dans la vallée à Embrun, tandis que le guide se trouvait hospitalisé. Une enquête a été ouverte et confiée au PGHM afin d'éclaircir les circonstances de l'accident.

Selon l'Association nationale pour l'étude de la neige et des avalanches (ANENA), treize personnes sont décédées dans des avalanches en France depuis le début de la saison. L'avalanche de Crévoux est la plus meurtrière de l'hiver. La saison passée, 87 personnes avaient été emportées par des avalanches dans les massifs français, dont 22 étaient décédées.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus