• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'équipe japonaise Bridgestone Anchor vient s'entraîner six mois de l'année en Auvergne

L'équipe est japonaise. Le sponsor aussi. De même que ces 6 coureurs que vous avez peut-être déjà rencontrés sur les routes d'Auvergne où ils viennent s'entraîner une partie de l'année.
L'équipe est japonaise. Le sponsor aussi. De même que ces 6 coureurs que vous avez peut-être déjà rencontrés sur les routes d'Auvergne où ils viennent s'entraîner une partie de l'année.

Six mois sur douze, les coureurs de l'équipe cycliste japonaise Bridgestone Anchor viennent s'entraîner en Auvergne. En plus de la saison japonaise, les heureux élus viennent courir une partie du circuit européen pour améliorer leur niveau.

Par Evelyne Rimbert

Un pied au Japon, un pied en Auvergne pour mieux progresser. Une chance pour 6 coureurs cyclistes de l'équipe japonaise Bridgestone Anchor qui viennent s'entraîner sur les routes auvergnates durant 6 mois de l'année.
Ils commencent la saison en Europe, puis retournent au Japon pour participer à de grandes courses. 

"L'ambition c'est d'avoir beaucoup de victoires", comme le souligne le Directeur sportif de l'équipe. "C'est difficile de gagner des courses au Japon. Comme il n'y a pas beaucoup de coureurs japonais qui marchent bien, le niveau est moins élevé. Si on reste tout le temps au Japon, on ne peut pas aller plus haut, donc on vient en France où il y a beaucoup de coureurs qui marchent bien."    

Et lorsqu'ils sont en France, les coureurs japonais résident à Pont-du-Château .Où ils partagent une maison avec leur mécanicien et leur directeur sportif.  
Arrivés en Février dernier, les cyclistes japonais vont rester en Auvergne jusqu'au mois de Mai.
Ils repartiront ensuite disputer les grandes épreuves de la saison japonaise avant de revenir dans la région à la fin de l'été. 

DMCloud:51179
Des cyclistes japonais viennent s'entraîner en Auvergne
Reportage : Fabien Gandilhon, Claude Fallas. Intervenants : Takchiro MIZUTANI (Directeur Sportif), Sho HATSUYAMA (Coureur), Eiichi HIRAI (Coureur), Damien MONIER (Coureur).

 

Sur le même sujet

Drôme : centres de loisirs sous surveillance

Les + Lus