• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Tuerie de Chevaline : Un suisse arrêté puis libéré

© Jean Pierre Clatot /AFP
© Jean Pierre Clatot /AFP

Un ressortissant suisse aurait été arrêté puis libéré dans le cadre de l'enquête de la tuerie de Chevaline,selon nos confrères du journal suisse Le Matin.Le procureur d'Annecy Eric Maillaud a confirmé que cet homme était maintenant totalement hors de cause

Par Philippe Bette

Selon le journal "Le Matin", la police aurait procédé il y a au moins un mois déjà à l'arrestation à Genève d'un homme de nationalité suisse dans le cadre de l'enquête sur la tuerie de Chevaline. Il serait resté en prison plusieurs semaines puis relâché faute d'éléments probants sur son implication dans cette affaire. Il était soupçonné d'avoir fourni l'arme qui a servi au tireur pour éliminer Saad Al-Hilli et toute sa famille ainsi qu'un témoin fortuit du drame.Etendu à plusieurs reprises sur la possession d'un "Luger ",une arme du même type que celle utilisée par le tueur ,cet homme a été disculpé ,aucune charge n'ayant pu être retenue contre lui.  

L'enquête a été menée par les autorités suisses sur la base d'informations qui se sont révélées erronées. "Cet homme est aujourd'hui totalement hors de cause" a répondu le procureur d' Annecy, Eric Maillaud en réponse aux questions des journalistes du Matin.

L'enquête se poursuit donc sur l'origine de la vingtaine de douilles retrouvées sur la scène de meurtre et l'identification du lot de fabrication de ces munitions très particulières. L'arme utilisée par le tireur, un Luger 7,65 mm, en fonction dans l'armée suisse dans les années 20, intrigue en effet les policiers. Le Matin rapporte que près de 800 témoignages et auditions ont été recueillis depuis le 5 septembre 2012 et plusieurs milliers de profils examinés, "liés au monde des armes" et notamment des personnalités atteintes de troubles psychiatriques.  


 

Sur le même sujet

Une station de recherche sur la foudre à Saint-Privat-d'Allier (43)

Les + Lus