• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le festival des Homosaïques pour dire toutes les différences

Le 14 ème festival des Homosaïques à débuté ce samedi à Clermont-Ferrand  dans un contexte particulier : l'examen au Sénat de la loi sur le mariage pour tous.

Par Daniel Pajonk


Un festival pour la défense des droits des lesbiennes, des gays, des bisexuels et des transgenres : le festival des Homosaïques ouvre cette année sa quatorzième édition dans une actualité brûlante.
Il coïncide en effet avec le débat sur le mariage pour tous et l'adoption pour tous les couples.
Après l'adoption du projet de loi à l'Assemblée, ce sont les sénateurs qui examinent ce texte depuis deux jours. Mais à Clermont comme dans d'autres villes de l'Hexagone, ce débat donne lieu à des oppositions : une banderole a ainsi vu le jour sur un balcon du centre-ville.
Cette forme de radicalisation n'inquiète pas pour autant les organisateurs de la manifestation qui doit durer deux semaines.

Festival Homosaïques
Reportage de Brigitte Cante et Laurence Couvrand. Intervenants : Marianne Gouffault, Association AGILE, Océane Rose Marie.


Quinze jours de débats, d'expositions, d'animations destinés à lutter contre l'homophobie sont inscrits au programme. Un message a été envoyé au Sénat où la gauche ne dispose que d'une majorité de six voix.
Pour son coup d'envoi, le festival a également invité Océane Rose Marie, une "one woman show", auteure d'un spectacle intitulé "La lesbienne invisible".
Pour leur part, les sénateurs devraient achever l'examen du texte le 12 avril.

Sur le même sujet

Interview Kevin Wilson sauveur jeune-fille Valence

Les + Lus