L'OL consolide sa place sur le podium en battant Nancy 3/0

© Jean Christophe Verhaegen /AFP
© Jean Christophe Verhaegen /AFP

L'OL a consolidé sa troisième place du championnat en s'imposant 3-0 dimanche à Nancy. Lyon réalise là une belle opération en creusant l'écart sur Saint-Etienne tenu en échec par Bordeaux (0/0). Gomis a réalisé un doublé spectaculaire dès son entrée de jeu. 

Par Ph.Bette avec l'AFP

Lyon, transformé offensivement par l'entrée en jeu de Bafétimbi Gomis après la pause, a consolidé sa troisième place en s'imposant 3-0 dimanche à Nancy lors de la 35e journée de la L1. L'entraîneur de Lyon, Rémi Garde, qui avait choisi de se passer de Gomis et de titulariser Lisandro en pointe, a revu son jugement à la pause après 45 minutes sans occasion franche.

Au retour des vestiaires, Gomis, remplaçant pour la quatrième fois de suite, est entré à la place de l'attaquant argentin. Un choix payant quasi immédiatement : sur un centre de Fofana, l'un des meilleurs joueurs lyonnais en première période, Loties a manqué son intervention sur Gomis, puis l'international français s'est joué du défenseur de Nancy avant de battre Gregorini d'une frappe puissante (48,1-0).  "Gomis a fait une très bonne rentrée", a souligné Rémi Garde. "Je dois vous avouer que le coaching est dû à la blessure à un mollet de Lisandro", a-t-il ajouté. "La rentrée de Gomis nous a fait très mal", a reconnu Patrick Gabriel.  

Doublé de Gomis

Gourcuff, auteur de son deuxième but en deux matches, a mis Lyon à l'abri à la 80e d'une frappe à l'entrée de la surface (2-0). Intenable, Gomis s'est offert le doublé d'un ballon piqué après avoir donné le tournis à Puygrenier (3-0, 89). "Ce n'est pas facile de trouver l'efficacité quand j'ai un peu moins de temps de jeu. C'est comme ça, ça fait partie du jeu. A moi de travailler. Je suis content que cela ait payé", a déclaré l'attaquant lyonnais.Lyon avait été à quelques centimètres de doubler la mise dès la 54e mais Muratori,en extension, a dégagé le ballon juste devant sa ligne après une tentative de Benzia, parfaitement servi par Gonalons.

Gomis a réveillé des Lyonnais sans mordant en première période. Lisandro, très discret, ne s'était montré que sur une frappe rasante de loin (32). L'occasion la plus dangereuse pour les Lyonnais dans les 45 premières minutes.  

A Nancy, le danger est venu de Moukandjo.
A la 17e, l'attaquant de Nancy a remonté les trois-quarts du terrain avant de frapper mais Lopes s'est bien couché sur le ballon.
A la 72e, il a eu la balle de l'égalisation mais il a perdu son duel avec Lopes, qui a parfaitement joué le coup.
Enfin, à la 81e, Lopes était battu mais sa reprise de la tête a été dégagée par Umtiti.

L'AS Nancy Lorraine , un peu sonnée après le but rapide de Gomis, avait attendu la 67e minute pour inquiéter l'OL : sur un corner, une reprise de la tête de Puygrenier avait rebondi sur Umtiti alors que Lopes semblait dépassé.

Sur le même sujet

L'interview d'Alexis Pinturault à la veille de la Coupe du monde de ski à Sölden

Les + Lus