Pierre-Bénite (Rhône) - Action des salariés du groupe chimique Kem One

Mardi 14 mai, au petit matin, près de 150 salariés de l'entreprise chimique Kem One ont bloqué l'usine Arkema de Pierre-Bénite, dans le Rhône. Le blocage doit durer toute la journée. Kem One, ancien pôle vinylique du groupe Arkema, est actuellement en redressement judiciaire. 

© France 3 RA
Les manifestants réclament le retour des salariés Kem One dans le giron d'Arkéma, leur ancien propriétaire.

Ci-dessous les reportages de V.Benais et T.Swiderski (éditions 12/13 et 19/20 Rhône-Alpes)


Rappels - Le groupe Kem One est né en juillet 2012 de la cession des activités vinyliques du chimiste Arkema au financier américain Gary Klesh. Une cession pour un euro symbolique. Basé à Saint-Fons, le groupe Kem One a été placé en redressement judiciaire le 27 mars par le tribunal de commerce de Lyon. Le 09 avril, ce dernier a validé le financement de la période d'observation de Kem One, et fixé la date limite de dépôt des offres de reprise. Les éventuels candidats à la reprise ont jusqu'au 14 juin prochain pour se manifester. Le tribunal de commerce fera son choix parmi les offres le 04 juillet.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social crise économique entreprises