• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vaulx En Velin: Les riverains des campements Roms protestent

© Ph.Bette
© Ph.Bette

Une manifestation a rassemblé en fin d'après midi les riverains des deux campements sauvages établis par les Roms  dans le quartier de la Soie à Vaulx en Velin .Quelques dizaines de personnes qui dénoncent l'illégalité de la situation et le laxisme des pouvoirs publics.

Par Philippe Bette

Le rappel des faits :Un premier camp Rom  s'installe sur un terrain appartenant au Sytral ,dans le quartier de la Soie en octobre 2012. Le 15/02/2013, le tribunal ordonne l'évacuation du camp mais la procédure d'expulsion n'est pas appliquée. Du coup,un deuxième campement Rom surgit sur un terrain juste à côté, propriété du grand Lyon en juin 2013.Lui aussi fait l'objet d'une ordonnance d'expulsion prononcée le 12 Août Mais la décision de justice n'est pas davantage appliquée. Le 15 Aout , trois jours plus tard, un début d'incendie heureusement vite maîtrisé,  démontre le péril que représentent ces baraques faites de bric et de broc et construites sans précaution à partir de matériaux de fortune.L'incendie ne fait pas de victimes, tout juste des blessés légers, mais on a frôlé la catastrophe...

Les décombres de l'incendie n'ont toujours pas été évacués.Les Roms dorment pour certains sur des matelas à même le sol au milieu des détritus ...et des rats. / © Ph.Bette
Les décombres de l'incendie n'ont toujours pas été évacués.Les Roms dorment pour certains sur des matelas à même le sol au milieu des détritus ...et des rats. / © Ph.Bette

Depuis le sinistre, la question du relogement des familles Roms  se repose avec une acuité particulière. La municipalité de Vaulx en Velin refuse d'ouvrir un local municipal pour éviter de créer un nouveau point de fixation dans sa commune.Certaines familles Roms ont occupé depuis des batiments sans autorisation.D'autres ont décidé d'investir  à nouveau le terrain avec les problèmes de salubrité et d'hygiène que l'on imagine .Ils reconstruisent actuellement des baraquements de fortune sur les décombres calcinés encore visibles.

La reconstruction des baraques est en cours à l'endroit même où le feu a pris le 15 août ... / © Ph.Bette
La reconstruction des baraques est en cours à l'endroit même où le feu a pris le 15 août ... / © Ph.Bette

Les riverains, qui protestaient déjà contre les nuisances occasionnées par ce campement sauvage avant l'incendie, mettent en cause le laxisme des pouvoirs publics.Ils ont décidé de manifester régulièrement pour dénoncer la situation qui leur est imposée de fait .Ils  dénoncent les nuisances provoquées par  l'insalubrité persistante de ces campements sauvages. Des terrains vagues où il n'y a ni eau courante, ni sanitaires, ni toilettes et où les familles Roms vivent dans le plus total dénuement, au milieu des rats.Ils exigent donc que soit trouvée une solution de relogement pour cette population démunie et livrée à elle même.Ils exigent par la même occasion l'éxécution des procédures d'expulsion et l'évacuation des deux camps.Ils soulignent par ailleurs qu'ils sont venus en aide aux familles Roms qui avaient perdu leur abri au soir dle l'incendie ...
       
DMCloud:97669
Les campements Roms en question


           

A lire aussi

Sur le même sujet

Simone l'élue

Les + Lus