Cet article date de plus de 8 ans

Logement : les étudiants préfèrent la colocation

Le coût de la vie étudiante pour 2013-2014 est en hausse par rapport à l'an passé : +1,6 % selon une étude de l'UNEF. Pour l'ensemble des dépenses liées au logement, à la restauration, aux études et aux frais d'inscription, un étudiant lyonnais débourserait 11 852 euros pour son année universitaire.
© France 3 RA
Concernant les dépenses : le plus gros poste reste celui du logement, préoccupation majeure des étudiants. Pour nombre d'entre eux, la colocation est une solution pour se loger à moindre frais et avoir un peu plus d'espace. Bon plan ? Encore faut-il trouver un appartement suffisamment grand pour y vivre à plusieurs, mais aussi pas trop loin de l'université et pas trop cher... etc. Or, trouver la perle rare peut vite tourner au casse-tête. 


Le coût de la rentrée et de l'année universitaire augmente encore
Sur l'année universitaire (septembre à juin), le coût de la vie étudiante augmente de 1,6%, soit 1,5 fois l'inflation, a estimé lundi (19 août)  l'Unef, première organisation étudiante. Toutes dépenses confondues (transport, livres, internet...), il faudra compter entre 10 500 et 15 500 euros pour financer une année d'études hors domicile parental, alors qu'il devient de plus en plus difficile pour les étudiants de faire appel à la solidarité familiale sur fond de crise, pointe l'Unef. Cette hausse du coût de la vie étudiante contraint certains étudiants à renoncer en premier lieu aux soins médicaux. Autre conséquence qui peut peser sur les chances de réussite : un recours au salariat pour plus de la moitié des étudiants. 

Premier poste qui pose problème : le logement
Les organisations étudiants réclament la construction de logements Crous, accessibles actuellement à 7% des étudiants. L'Unef demande notamment un encadrement strict des loyers ou encore une revalorisation des aides au logement, ainsi que l'exonération de la taxe d'habitation pour les étudiants. De son côté, la Fage, deuxième organisation étudiante, réclame aussi une réglementation plus adaptée pour la colocation.

Lire aussi
Logement étudiant: un système de caution locative public dès la prochaine rentrée (lexpress.fr)


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société logement