Nabil Hadjarab, un lyonnais d'adoption, libéré de Guatanamo

Il est l'un des deux détenus de Guantanamo rapatriés jeudi et placé en détention en Algérie. Nabil Hadjarab, de nationalité algérienne, a passé l'essentiel de son enfance en région lyonnaise. Pour son avocat, il est "libérable et innoncent".

Par AFP

L'avocat lyonnais de Nabil Hadjarab, 34 ans, l'un des deux détenus de Guantanamo rapatriés jeudi en Algérie, a fait part de son soulagement, soulignant qu'il s'agissait d'une "étape" avant les retrouvailles avec ses proches vivant en France.

Me Sylvain Cormier, avocat au barreau de Lyon a indiqué "Nous sommes soulagés: c'est la consécration de ce qu'on savait depuis 2007, à savoir qu'il est innocent et libérable".

Son rapatriement vers l'Algérie "n'est qu'une première étape avant les retrouvailles avec sa famille, qu'il faudra bien organiser d'une manière ou d'une autre", soit en France, soit en Algérie.


11 ans pour rien

"Ce qui est terrible, c'est qu'il a passé onze ans en détention pour rien, dont six ans à attendre sa libération alors qu'il se savait libérable".

Nabil Hadjarab est arrivé dans la nuit de mercredi à jeudi en Algérie, où il se trouve pour l'instant en détention.
Il a passé dans ce pays quelques années de son adolescence mais n'y a plus d'attache familiale. 

Né d'un second mariage, il a vécu l'essentiel de son enfance dans la région lyonnaise dans une famille d'accueil. Il est le seul de sa famille à ne pas avoir la nationalité française.

Sur le même sujet

Les + Lus