• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Fiona est morte à la suite de coups et a été enterrée, avoue sa mère

Cécile Bourgeon, la mère de Fiona, le 18 mai 2013, à Clermont-Ferrand. / © MaxPPP
Cécile Bourgeon, la mère de Fiona, le 18 mai 2013, à Clermont-Ferrand. / © MaxPPP

La mère de Fiona a avoué mercredi aux policiers à Perpignan que sa fille était morte à la suite de coups portés par son compagnon, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Par France 3 Auvergne avec AFP

Cécile Bourgeon, qui assurait jusqu'alors que sa fille avait disparu dans un parc alors qu'elle sommeillait, a expliqué aux enquêteurs que la fillette avait été enterrée près de Clermont-Ferrand, a déclaré de son côté son avocat Me Gilles-Jean Portejoie devant les locaux de la police judiciaire à Perpignan.

Selon la source proche de l'enquête, Fiona est morte sous les coups reçus au cours d'une soirée bien arrosée à laquelle ont participé les cinq personnes gardées à vue dans cette affaire.

Cette soirée a eu lieu la veille ou l'avant-veille de sa disparition supposée, le 12 mai, toujours selon cette source. Pour sa part, Me Portejoie a refusé de préciser, malgré les questions pressantes des journalistes, si elle avait désigné son compagnon Berkane Maklouf, également gardé à vue à Perpignan, comme le meurtrier.
 / © AFP PHOTO / RAYMOND ROIG
/ © AFP PHOTO / RAYMOND ROIG

Fiona "est morte accidentellement à la suite de coups qu'elle n'a pas portés personnellement bien évidemment", s'est borné à dire l'avocat. La fillette "a été enterrée dans la région de Clermont-Ferrand", a-t-il ajouté. Il n'a pas précisé le lieu où la petite fille de 5 ans aurait été enterrée.

L'audition de Cécile Bourgeon devait se prolonger pendant la nuit, a-t-il ajouté.

 

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : à Olby l'eau est partiellement de retour

Les + Lus