• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le meurtrier présumé d'Alexandre Michaud est jugé dans la Somme

Alexandre Michaud (à gauche) et Julien Guérin (à droite) les victimes présumées de David Lefèvre / © DR
Alexandre Michaud (à gauche) et Julien Guérin (à droite) les victimes présumées de David Lefèvre / © DR

Le procès de David Lefèvre, accusé d'avoir tué, en 2011, deux hommes au même endroit et sans mobile apparent, s'est ouvert ce mardi 12 novembre devant les assises de la Somme à Amiens.

Par Isabelle Gonzalez

David Lefèvre, 33 ans, est jugé pour le meurtre, près d'Amiens en janvier 2011, de Julien Guérin, jeune homme de 22 ans, puis de l'assassinat, en septembre de la même année, d'Alexandre Michaud, originaire de l'Ain et âgé de 24 ans.
Visage fin, cheveux rassemblés derrière la tête par un petit chignon, chemise sombre, l'accusé fait face à la cour.

Les corps des deux hommes, vraisemblablement tués de nuit sur la même berge isolée, avaient été découverts dans l'Avre, un affluent de la Somme.
Dans chacun des deux cas, David Lefèvre est la dernière personne à avoir vu la victime et aucun mobile (passionnel, financier, trafic de drogue ou encore jalousie) ne s'impose.
L'accusé est "d'une froideur totale, intelligent", avait décrit à l'AFP Me Paul-Henri Delarue, l'avocat de la famille d'Alexandre Michaud: "On sent vraiment un profil psychopathique qui a l'air assez troublant (...). C'est un accusé comme on en voit peu dans nos régions et dans ce type d'affaire".

David Lefèvre n'a donné aucun véritable mobile aux enquêteurs, se contentant d'expliquer ses gestes par des altercations sans gravité ayant, selon lui, mal tourné.
Le mystère plane également sur le lieu des crimes: pourquoi les victimes se sont-elles retrouvées, en pleine nuit, avec M. Lefèvre dans cet endroit isolé des hortillonnages d'Amiens et de Longueau?

David Lefèvre a d'abord avoué avoir tué Alexandre Michaud de deux coups de carabine en septembre 2011. Il a écrit avoir prémédité son geste dans une lettre au juge d'instruction, thèse peu compatible avec celle de l'altercation, avant de se rétracter.
L’assassin présumé connaissait peu Alexandre Michaud. Il était en voiture avec lui ce soir-là et l’aurait conduit à l’endroit ou ce dernier a été retrouvé, avant de l’abattre. Alexandre Michaud a été tué avec un fusil. Il a reçu une balle au thorax et une autre à la tête.
Le corps d’Alexandre Michaud, originaire de Nurieux-Volognat dans l'Ain, avait été retrouvé par un promeneur, dans un endroit marécageux peu fréquenté  à la lisière entre Amiens et Longueau. La victime avait choisi de s’installer en Picardie pour rejoindre son amie. Il vivait à Amiens depuis le mois d’août. Ses parents avaient constaté la disparition d’Alexandre le 5 septembre 2011. Sept jours plus tard, ils apprenaient la nouvelle de sa mort.

Déjà connu des services de police, le suspect a déjà été condamné à quatre reprises, notamment à cinq ans d'emprisonnement, dont six mois avec sursis et mise à l'épreuve, pour vol avec violence ayant entraîné la mort, en 2002, devant la cour d'assise des mineurs de Douai.
David Lefèvre est incarcéré depuis décembre 2011, il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.
La cour doit rendre son verdict vendredi 15 novembre.


J.Guérin et A.Michaud : les meurtres reconstitués
La reconstitution des meurtres de Julien Guérin et d'Alexandre Michaud- Archives 2012


 

Sur le même sujet

Rhône : un domaine du Beaujolais distingué par le guide 2020 des meilleurs vins de France

Les + Lus