Le mystère de la mort des sangliers d'Ardèche enfin résolu

19/11/13 / © France 3 RA
19/11/13 / © France 3 RA

La surmortalité anormale des sangliers observée en Ardèche depuis l'été semble enfin élucidée. Des chercheurs ont mis en évidence une bactérie provoquant une maladie intestinale qui a décimé au moins 120 sangliers depuis juillet, a annoncé ce mardi 19 novembre le préfet de l'Ardèche.

Par Dolores Mazzola

Les sangliers présentaient des troubles nerveux, des tremblements, convulsions et spasmes. Ils ont été observés et filmés agonisants ou morts. Le 04 septembre dernier, le préfet de l'Ardèche avait pris un arrêté interdisant la consommation et la commercialisation des sangliers sur 29 communes du département. De nombreuses analyses et 41 autopsies avaient été effectuées depuis ces derniers mois par différents laboratoires spécialisés...

"D'après l'ensemble des données épidémiologiques, cliniques, lésionnelles et bactériologiques, il est possible d'affirmer aujourd'hui avec un haut degré de certitude que la +maladie de l'oedème+ est la cause principale de la mortalité observée ces quatre derniers mois en Ardèche", s'est félicité mardi le préfet dans un communiqué.

La bactérie en cause est une "souche spécifique d'Escherichia coli (0139 K82)", hôte fréquent du tube digestif du porc pouvant se retrouver chez le sanglier. "Sa présence en général est sans conséquence et ne déclenche pas de maladie, sauf à certaines conditions où elle se développe de manière excessive et produit des toxines. La toxine produite, et donc à fortiori la bactérie, sont thermolabiles, donc détruites par la chaleur à 71°C pendant 2 minutes" a encore souligné le préfet. La consommation de viande cuite à coeur ne présente donc "aucun risque pour le consommateur", selon la même source.

Le Préfet a levé son arrêté préfectoral interdisant la consommation de viande de sanglier : "à compter de ce jour, la consommation de viande de sanglier est de nouveau autorisée".

Ci-dessous le reportage de B.Bourgeot et N.Ferro 

DMCloud:128453
Une bactérie à l'origine de la mystérieuse surmortalité des sangliers ardéchois
Edition 19/20 Rhône-Alpes du 19/11/13 - Intervenants : Anouk Decors (responsable scientifique ONCFS ) / Jacques Aurange (Président de la Fédération de chasse de l'Ardèche) / Bernard Gonzalez (préfet de l'Ardèche)

A lire aussi

Sur le même sujet

Notre page consacrée à l'affaire Meunier dans le JT du 22 octobre

Les + Lus