• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Rugby Top 14 : victoire 26 à 9 d'Oyonnax face à Brives

Brives n'a pas fait le poids. / © France 3 Rhône-alpes
Brives n'a pas fait le poids. / © France 3 Rhône-alpes

En 13è journée de championnat, les Oyonnaxiens sont restés maîtres dans leur stade Charles Mathon pour la sixième fois de la saison. Un succès capital pour la course au maintien, et notamment dans la bataille qu'ils se livrent avec Bayonne pour la 12e place. 

Par S.M. avec AFP

Dès le début du match, les Brivistes se sont installés dans le camp oyonnaxien. Le pied de Germain a même permis aux visiteurs de prendre l'avantage (0-3, 8e). En face, l'USO répliquait par l'Argentin Urdapilleta (3-3, 10e). Brive reprenait l'avantage par Swanepoel sur un drop (3-6, 12e). Mais les Oyonnaxiens
allaient mettre la main sur la rencontre, avec une mêlée conquérante notamment. Puis en s'appuyant sur le pied de son ouvreur Urdapilleta qui enfilait quatre pénalités successives (15e, 25e, 32e et 40e). Les Brivistes réduisaient l'écart par Germain (37e) mais à la mi-temps, l'USO
menait 15-9.

Les visiteurs pouvaient alors encore nourrir quelques espoirs, vite douchés par les hommes de Christophe Urrios. Au retour des vestiaires, le rouleau-compresseur oyonnaxien se mettait en marche. Les Haut-Bugistes marquaient toujours par leur buteur argentin Urdapilleta, quasiment impérial samedi soir (7 pénalités sur 8). La botte du demi d'ouverture permettait à Oyonnax de faire lâcher les Brivistes. Et les Oyonnaxiens enfonçaient le clou par un essai de leur ailier Silvère Tian. Servi par l'inévitable Benjamin Urdapilleta, l'ailier concrétisait une récupération de ses partenaires côté droit pour aplatir dans l'en-but (26-9, 63e).

La fin de match était en faveur des Brivistes désireux d'éviter le voyage à vide. Mais la défense oyonnaxienne, impériale, repoussait les assauts corréziens.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Partez sur les traces des résistants dans les Combrailles (63)

Les + Lus