• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'ASM battue par Oyonnax 30 à 19

Les clermontois ont été asphyxiés par Oyonnax dès la première mi-temps / © JEFF PACHOUD / AFP
Les clermontois ont été asphyxiés par Oyonnax dès la première mi-temps / © JEFF PACHOUD / AFP

Après une première mi-temps bien compliquée, les clermontois ont inscrit des points en deuxième période, mais sans réussir à rattraper le gros avantage qu'avaient pris les nouveaux promus dès les 40 premières minutes.

Par Sébastien Kerroux

Pour cette deuxième journée du Top 14, c'est finalement une équipe promue de Pro D2 qui est venue assommer le vice champion d'Europe. Comme quoi, dans le sport, il n'y a pas forcément de logique. Mais cette défaite n'est pas une surprise. A la fin de la première période, Oyonnax menait 20 à 0. Un score à la mi-temps qui rappelle étrangement celui d'un match amical le 27 juillet dernier...entre les deux mêmes équipes, et qui avait finalement vu Oyonnax s'imposer sous le score de 23 à 14.

Première mi-temps : Des clermontois asphyxiés 

2 essais, une pénalité et un drop en l'espace de 14 minutes seulement. Autant dire que les "aindiens" ont déroulé....
Dès la 20e minute, Oyonnax impose son rythme et multiplie les temps de jeu dans les 22 mètres clermontois. Les rouge et noir poussent, et ça finit par payer. A la 26e minute, Jody Jenneker inscrit le premier essai de la partie. Mais quatre minutes plus tard seulement, alors que les clermontois sont à 10 m de la ligne d'Oyonnax, Brock James et Noa Nakaitaci pêchent dans la transmission du ballon, Tian en profite et traverse à lui tout seul 80 mètres. Et c'est finalement Denos qui inscrit l'essai. Durant les dernières minutes, les clermontois seront sanctionnés par une pénalité, transformée par Urdapilletta. Juste avant la pause, le demi d'ouverture argentin veut arrondir le score et il y parvient grâce à un drop. Les oyonnaxiens sont insolents de réussite. Les jaune et bleu rentrent aux vestiaires assommés.

Deuxième mi-temps : le retour des jaune et bleu

Restés sur le banc tout au long de la première période, Morgan Parra et Napolioni Nalaga font leur entrée sur le terrain. Des changements dans l'effectif clermontois qui permettront aux jaune et bleu de retrouver un peu de dynamisme. Beaucoup de transmissions clermontoises dans les 30 mètres de l'adversaire. Et dès la 44e minute de jeu, l'ASM entre enfin dans le match et inscrit son premier essai par l'intermédiaire de Vosloo. Brock James manque la transformation, on en reste à 20-5. Les dix premières minutes de cette deuxième mi-temps sont largement en faveur des clermontois qui enchaînent les passes. Mais à partir de la 60e minute, Oyonnax retrouve de sa combativité et Ursache inscrit le troisième essai pour l'équipe de l'Ain, transformé par Urdapilletta. Un essai, suivi deux minutes plus tard d'un autre, mais qui cette fois sera refusé par l'arbitre. Finalement, il faudra attendre la toute dernière minute de jeu pour voir les jaune et bleu inscrire un nouvel essai, grâce à Benson Stanley. Brock James manque à nouveau sa transformation, et l'ASM n'obtiendra pas le bonus offensif. 

Score final 30-19 pour Oyonnax. 

Vern Cotter après le match contre Oyonnax
Vern Cotter (Entraîneur de l'ASM Clermont Auvergne)


 

Christophe Urios (Oyonnax) après le match contre l'ASM
Christophe Urios (entraîneur de l'US Oyonnax Rugby) après le match contre l'ASM

 

Sur le même sujet

Soupçons de trucage : le club de Grenoble répond

Les + Lus