Au Lioran, le pacte intérgénérationnel fait l'unanimité chez les moniteurs de ski

La semaine dernière, les députés de l'assemblée nationale ont adopté, à l'unanimité, une loi visant à diminuer peu à peu l'activité des moniteurs de ski les plus âgés. Un pacte intergénérationnel pour permettre l'embauche de jeunes diplômés. Au Lioran par exemple, ce pacte fait aussi l'unanimité.

A l'Ecole de Ski Français du Lioran, dans le Cantal, ce pacte intergénérationnel fait l'unanimité. Aussi bien chez les anciens moniteurs de ski que chez les jeunes.
A l'Ecole de Ski Français du Lioran, dans le Cantal, ce pacte intergénérationnel fait l'unanimité. Aussi bien chez les anciens moniteurs de ski que chez les jeunes.
19 000 moniteurs de ski sont recensés en France. Dont 250 en Auvergne. Une profession concernée par une loi votée la semaine dernière à l'assemblée nationale.
Pour permettre d'embaucher de jeunes diplômés, l'activité des moniteurs de ski âgés de 62 ans sera désormais progressivement diminuée.

Un pacte intérgénérationnel qui nécessite une nouvelle organisation de travail. Avec moins d'heures de cours pour les plus anciens.
C'est le cas depuis le début de la saison à l'Ecole de Ski Français du Lioran, dans le Cantal. La vingtaine de titulaires est favorable à ce pacte. Tout comme les jeunes moniteurs stagiaires qui voient là une possibilité d'entrer dans la profession.

Les anciens, eux, apprécient la perspective d'une fin de carrière plus sereine.

durée de la vidéo: 02 min 16
Les moniteurs de ski les plus âgés vont désormais voir leur activité diminuer progressivement.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi ski neige