• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

1993. Le musée de Grenoble s'expose

En ce mois de mars 1993, presqu'un an avant son inauguration officielle, c'est le musée qui s'expose. Le public avait répondu très nombreux à l'invitation et était ravi de découvrir ce bâtiment alors entièrement vide. Ce sera le plus grand musée de province.

Par Kathleen Garon

Cette année, le bâtiment qui accueille encore aujourd'hui le musée de Grenoble fête ses 20 ans. Nous vous proposons de feuilleter ensemble l'album souvenir de France 3 Alpes pour revivre les premières années.


Après après avoir été accueillies par l'ancien évêché, les collections sont exposées dans le Musée-Bibliothèque de Charles-Auguste Questel achevé en 1872 qui va s'avéré trop petit au fil de la croissance de celles-ci.

En 1982, le projet de construire un nouvel édifice est officialisé. Il sera inauguré en 1994. L'emplacement retenu est à proximité immédiate du centre historique, sur un site occupé par des fortifications avec notamment la Tour de l'Isle qui date du début du XVe siècle. 
Les architectes lauréats du concours organisé pour la réalisation de cet édifice sont Olivier Félix-Faure, Antoine Félix-Faure et Philippe Macary, regroupés dans le cabinet grenoblois Groupe 6. Afin de protéger le musée contre les possibles crues de l'Isère, ils ont choisi de l'ériger au-dessus d'un parking qui, lui, est construit de plain-pied. Les anciens remparts de la ville sont mis en valeur dans les niveaux inférieurs du musée et la Tour de l'Isle est intégrée au dispositif par une passerelle qui la relie au bâtiment moderne. Les petites salles de cette tour accueillent le cabinet des dessins et des expositions d'art graphique. Le parc Albert Michallon, situé à l'est du musée, est un jardin de sculptures qui prolonge dans la ville le parcours du musée.

Le 9 mars 1993, découverte du bâtiment, encore vide pour en apprécier l'architecture
1994 - Le musée de Grenoble s'expose
Les visiteurs découvrant un nouveau musée, vide, peuvent en apprécier l'architecture.

Le plan de l'édifice répartit très clairement les collections historiques et les collections d'art moderne et contemporain. Une grande nef centrale, très lumineuse grâce à l'éclairage zénithal, donne accès aux différentes galeries. Les collections d'art du XXe siècle jouissent d'un emplacement privilégié dans la courbure du bâtiment qui ouvre sur le paysage dominant l'Isère. L'architecture se caractérise par une monumentalité emprunte de sobriété dans les volumes extérieurs, les espaces d'accueil et la grande nef centrale. Retrouvez les explications des architectes ci-dessous.

Musée de Grenoble, côté architecture
reportage : Christian Deville

Côté coulisses, le personnel doit s'adapter. Accueil, sécurité, bibliothèque, documentation, éducation, restauration, tout est à refaire. Valérie Chasteland les avait rencontrés fin janvier 1994.
Musée de Grenoble, côté coulisses
reportage de Valérie Chasteland

(source : INA)

Sur le même sujet

Opération de sécurité routière à Chambéry

Les + Lus