• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Affaire le Progrès : les suites

© le Progrès
© le Progrès

L'infographie du Progrès établissant mardi un palmarès des infractions par nationalités des auteurs a créé une vive polémique et l'association SOS Racisme a annoncé vouloir déposer plainte. Maître Hervé Banbanaste sollicité par France 3 explique que l'affaire pourrait faire date.

Par CC/DP avec AFP

Après SOS Racisme, le Mrap du Rhône et l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) ont à leur tour annoncé le dépôt de plaintes pour incitation à la haine raciale à la suite de la diffusion par Le Progrès d'un article sur les filières de la délinquance.

 "une banalisation insupportable du racisme"

Dans un communiqué, l'UEJF estime que "cette publication vient nourrir les préjugés portés à l'égard de certaines nationalités" et "incite à la xénophobie ainsi qu'à la haine des immigrés en France". Le Mrap du Rhône y voit, lui, une "banalisation insupportable du racisme": "un journal ne peut insulter ainsi de très nombreux citoyens en incitant ouvertement à la haine raciale et violer impunément la loi", qui interdit le fichage ethno-racial.

"course aux clics sur le web"

La section du Syndicat national des journalistes (SNJ) du Progrès, majoritaire dans la rédaction, a également protesté dans un communiqué intitulé "la nausée et les mains sales". Il considère que "ce dérapage consacre la faillite d'une politique éditoriale basée sur le tout faits-divers, la sempiternelle course aux clics sur le web, la recherche de l'audience à court terme"; il indique qu'il "ne peut se satisfaire" des excuses présentées par le journal, mardi soir sur son site et mercredi dans sa version papier.

Le FN salue le courage du quotidien


Le président du groupe FN à la région Rhône-Alpes, Charles Perrot, s'est au contraire félicité de l'article, saluant "le courage du quotidien régional qui a osé briser les tabous du politiquement correct". "Ces deux pages sont un scandale pour la dictature de la pensée. Elles ne sont qu'évidence pour les Rhônalpins et les Français d'une manière générale", affirme-t-il dans un communiqué.
Polémique le Progrès : la suite
Interview : Xavier Antoyé, rédacteur en chef au Progrès ; Vincent Lanier, élu SNJ au Progrès, Me Hervé Banbanaste, avocat au barreau de Lyon

Affaire le Progrès : l'avis d'un avocat, Me Hervé Banbanaste, du barreau de Lyon.


 

Sur le même sujet

Ce 23 septembre, Federica a percé le dernier mur

Les + Lus