Cet article date de plus de 7 ans

Affaire Marie-Jeanne : Anthony Draoui fait appel de sa condamnation

Anthony Draoui, meurtrier de la jeune Marie-Jeanne Meyer, à Tournon-sur-Rhône en 2011, a fait appel de sa condamnation par les assises de l'Ardèche à 30 ans de réclusion criminelle, assortie d'une période de sûreté des deux tiers.
"Mon client a le sentiment qu'il n'a pas été totalement entendu, notamment sur son parcours" marqué par des carences affectives, a déclaré à l'AFP Me Serge Billet, avocat d'Anthony Draoui. "Il a pris une peine extrême avec un maximum de période de sûreté suivie d'une rétention judiciaire et il a souhaité que l'affaire soit rejugée dans des conditions plus sereines", a-t-il ajouté.

Le 3 octobre, les jurés de la cour d'assises de l'Ardèche avaient suivi à la lettre les réquisitions de l'avocat général Dominique Sénéchal, qui leur avait dit qu'ils
n'avaient "pas le droit à l'erreur".

Confondu par son ADN, cet ancien SDF de 22 ans a reconnu avoir tué la joggeuse de 17 ans, le 18 juin 2011, parce qu'elle repoussait ses avances. Le corps mutilé et carbonisé de Marie-Jeanne avait été retrouvé trois jours plus tard dans une fosse remplie de pierres et recouverte de branchages sur les hauteurs de Tournon.

Les réactions avec Aude Henry :
durée de la vidéo: 01 min 33
A. Draoui fait appel : les réactions

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire marie-jeanne justice