Le groupe Transalliance supprime une cinquantaine d'emplois dans la Loire

Le groupe français de transport et de logistique Transalliance prévoit la fermeture de son agence de Saint-Just-Saint-Rambert. Les emplois de 49 des 54 salariés de cette agence, dénommée Péronnet Distribution et spécialisée dans la distribution de fret de palettes, vont être supprimés.

© Archives, France 3 Loire.
Le groupe Transalliance, qui avait fait l'acquisition fin 2008 de cette entreprise à la barre du Tribunal de commerce de Saint-Étienne, réoriente désormais ses clients sur les autres agences qu'il possède sur les agglomérations de Lyon et de Clermont-Ferrand, apprend-on de source syndicale.

Ce samedi, au lendemain du comité central d'entreprise (CCE) annonçant les 49 licenciements, l'intersyndicale UNSA, CFDT et CGT a mis en cause "les déficiences de la politique commerciale et tarifaire" menée par cette agence du groupe familial français, dont le siège est basé au Luxembourg.

Ses représentants précisent que la fermeture du site intervient après celle de l'agence de Caen (Calvados), début janvier. Elle s'inscrit dans une réorganisation du réseau de distribution de Transalliance dans l'Hexagone, conduisant notamment à des regroupements de sites dans le Rhône, en Seine-Maritime et dans le Vaucluse.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie