Action des auto-écoles : opération escargot à Lyon contre la réforme du permis de conduire

Publié le Mis à jour le
Écrit par DM
© France 3 RA

Plusieurs centaines de voitures d'auto-écoles menaient ce lundi des opérations-escargot, perturbant la circulation sur plusieurs axes routiers en France, pour contester la réforme du permis de conduire en cours d'examen au Parlement. Une opération a lieu ce matin à Lyon. 


Des perturbations sur le trafic routier à Lyon

A Lyon, les voitures auto-écoles de Lyon et de la région avaient rendez-vous à partir de 8h du matin dans le quartier de Gerland (Lyon 7e) pour former un cortège. Objectif : rejoindre à faible allure la préfecture du Rhône. Selon la préfecture, près de 170 véhicules d’auto-école, escortés de trois poids lourds, participaient à cette opération escargot. Un important bouchon était constaté dans la matinée sur le boulevard Laurent Bonnevay, à Villeurbanne. L'opération a également engendré des perturbations sur le réseau des transports en commun lyonnais.

L'itinéraire du cortège pour se rendre à la préfecture : le périphérique Laurent Bonnevay, les quais du Rhône (Charles-de-Gaulle, Serbie, Général-Sarrail), le cours Lafayette, l'avenue Maréchal-de-Saxe et enfin l'arrivée devant la préfecture du Rhône. 
durée de la vidéo: 01 min 29
Action des auto-écoles : opération escargot à Lyon contre la Loi Macron
Intervenants dans le reportage (Edition 12/13 Rhône-Alpes) : 
1 - Eric Plasse, moniteur d'auto école à Lyon
2 - Thierry Revoyre, Président régional du conseil national professionnels de l'automobile
Le reportage en fin de journée 
durée de la vidéo: 01 min 44
Auto-écoles : opération escargot à Lyon contre la Loi Macron
Intervenants dans le reportage (Edition 19/20 Rhône-Alpes) :
1 - Marie-Laure Peypoux, Monitrice d'auto école
2 - François Aguoro, Moniteur d'auto école
3 - Thierry Revoyren Président régional du conseil national des professionnels de l'automobile

Les sujets d'inquiétude concernant la Loi Macron

La profession se mobilise pour faire évoluer le contenu de la loi Macron, dont l'examen se poursuivra la semaine prochaine à l'Assemblée nationale. 
  • Elle s'inquiète, entre autres, du recours possible, introduit par ce nouveau texte, à d'autres intervenants que les inspecteurs pour les examens pratiques du permis de conduire, notamment des agents de La Poste.
  • Autre point de crispation, la suppression du seuil minimal obligatoire de vingt heures de cours avant présentation à l'examen. 
  • Les professionnels refusent également que l'évaluation initiale puisse se faire à distance, sans contact direct avec un professionnel, comme le prévoit la loi.
Outre Paris, des rassemblements sont prévus dans treize villes de province, comme Lyon, Marseille et Bordeaux, à l'appel de l'Union nationale intersyndicale des enseignants de la conduite (Unidec) et des trois principaux réseaux d'auto-écoles, ECF, CER et City'Zen.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.