Belmont-Luthézieu (Ain) : un projet de carrière fait débat

Dans l'Ain, un massif de 70 hectares serait menacé par un projet de carrière. C'est la crainte d'une partie des habitants des habitants de Belmont-Luthezieu et d'Artemare dans le Valromey. Un collectif d'opposants est à l'origine d'une pétition qui a déjà recueilli des centaines de signatures.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le collectif s'est baptisé "Fierloz", du nom du massif que les habitants du secteur estiment menacé… Le projet de carrière vise à transformer dans un premier temps 10 hectares de roche en granulats (plus de 100 000 tonnes par an) et à stocker sur place des déchets inertes en provenance de chantiers suisses. Outre l'impact sur l'environnement, les riverains opposés au projet redoutent aussi une circulation accrue de camions et tout un cortège de nuisances (pollution, bruits...etc). La demande d'exploitation du site émane du groupe FAMY, entrepreneur de l'Ain. Elle est en cours d'étude par les services de l'Etat. Carrière ou pas ? C'est le préfet de l'Ain qui tranchera. On saura en septembre si le dossier est recevable, avant une éventuelle enquête publique à la fin de l'année. Selon le collectif, une demande ultérieure d'extension est déjà prévue comme seconde étape.

reportage de B.Metral, JE Gay et C.Martin - 12/3/15

Intervenants dans le reportage 
1 - Philippe Lenoir - Collectif Fierloz
2 - Pierre Burguière - Propriétaire de camping
3 - Pauline Godet - Maire de Belmont-Luthézieu (SE)
4 - Mireille Charmon-Munet - Maire d'Artemare (UMP)

Voir aussi le site du collectif : www.collectif-fierloz.fr