Aéroport Lyon Saint-Exupéry: en piste depuis 40 ans!

Archives / © DR
Archives / © DR

Conçu par Guillaume Gillet, le nouvel aéroport de Lyon est inauguré le 12 avril 1975 par le président de la République Valéry Giscard d’Estaing, le préfet de région Pierre Doueil et le président de la chambre de commerce et d'industrie de Lyon, Fernand Blanc.

Par Isabelle Gonzalez

L'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, anciennement dénommé Aéroport de Lyon-Satolas, est situé sur la commune de Colombier-Saugnieu (majoritairement), mais aussi de Pusignan, Genas et Saint-Bonnet-de-Mure, à 25 km à l’est de Lyon, dans le département du Rhône..
L'aéroport profite de la situation de la région lyonnaise, carrefour historique entre les vallées du Rhône et de la Saône, et de sa proximité avec la Suisse et l'Italie.
Avec 8,56 millions de passagers en 2013, il se classe comme le quatrième aéroport français derrière ceux de Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly et Nice Côte d'Azur. Sa gestion est assurée par la société Aéroports de Lyon.

Un peu d'histoire
La décision de construire un nouvel aéroport est prise à la fin des années 1960, afin de pallier la saturation progressive de l'aéroport de Lyon-Bron. En effet, celui-ci, situé en milieu urbain, ne possédait pas de possibilité d'extension et ses pistes trop courtes étaient inadaptées à l'accueil de vols long-courrier. Par ailleurs, la Chambre de commerce et d'industrie de Lyon souhaitait doter la région Rhône-Alpes d'un aéroport à la mesure de son développement et de ses ambitions internationales.
Des études préliminaires sont entreprises dès 1965 pour rechercher un site capable d'accueillir ce futur aéroport. L'emplacement doit répondre à plusieurs critères : une proximité des grandes villes régionales, une faible urbanisation de la zone et de bonnes caractéristiques aéronautiques.
La plaine de l'est lyonnais est rapidement retenue pour répondre à tous ces critères. Ainsi né L'aéroport Lyon-Satolas. Les activités de l’aéroport de Lyon-Bron sont transférées dans la nuit du 19 au 20 avril 1975 et l’aéroport accueille ce même jour son premier vol commercial, un Mercure de la compagnie Air Inter en provenance de Paris.
À l'origine, l'aéroport ne comporte qu'une seule piste longue de 4 000 m et deux terminaux. La capacité de traitement est alors de 3 millions de passagers par an. Face à la croissance régulière de la fréquentation, un programme d'investissement est lancé en 1989 visant à doubler les capacités de l'aéroport. Une nouvelle piste, longue de 2 670 m, entre en service en mai 1992 afin d'écouler les pointes de trafic.
En 1994 est inaugurée la gare TGV, dessinée par l'architecte et ingénieur Santiago Calatrava.
Le 24 octobre 1997, Air France ouvre un hub euro-régional, véritable plateforme de correspondances aérienne. À cette occasion, les terminaux sont réorganisés.
Le 29 juin 2000, l’aéroport est renommé Lyon-Saint-Exupéry, à l'occasion du centième anniversaire de la naissance, à Lyon, d’Antoine de Saint-Exupéry.
Le 8 décembre 2011, l'aéroport franchi, pour la première fois de son histoire, le cap des 8 millions de passagers.

A lire aussi

Sur le même sujet

François Hollande dans l'Allier : "je me situe au niveau des grands enjeux"

Les + Lus