• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

ASM / RCT : après les places gratuites, l'hôtel et l'avion offerts ?

Des places pour la finale de Champions cup qui opposera l'ASM à Toulon samedi à Twickenham bradées ! Offertes mêmes par l'EPCR, l'organisateur de l'évènement, qui craint de voir le stade de plus de 80 000 places trop vide ! Sauf que la joie de quelques uns a provoqué la colère de beaucoup d'autres.

Par Claude Fallas

A moins d'une semaine de la finale, la défaite est cuisante pour l'EPCR, l'organisateur de la grande finale de Champions Cup. Le stade anglais qui accueillera les deux équipes ... françaises a bien du mal à se remplir. Pas une question de ferveur, mais bien un problème financier pour bon nombre de supporters qui préfèrent rester à la maison pour soutenir leur équipe sans se ruiner. Le stade propose 82 000 places, la moins chère était proposée à 53 euros. Résultat, à une semaine de l'évènement, seules 35 000 places ont été vendues, et les 47 000 restantes sont toujours là.

La grande braderie de l'EPCR



C'est là que l'EPCR a eu une idée qui est loin d'avoir fait l'unanimité : pendant 24 heures, offrir des places sur internet. Et quand on dit offrir, c'est vraiment offrir : des places à 0 euro dans les quarts de virages quand tous les supporters avaient déjà payé au prix fort leur place. Dès la découverte de cette grande braderie sue les réseaux sociaux, le président de l'Interclubs de l'ASM Thierry Fraisse n'a pu être que stupéfait. "Dès notre victoire en demi-finale, nous avons mis en vente des places à la billetterie. On s'est occupé d'essayer d'avoir des prix raisonnables, on a demandé de l'aide à l'ASM et on s'est débrouillé pour se mettre d'accord sur des tarifs corrects avec les compagnies aériennes. Et à moins d'une semaine de la finale, ils bradent tout ! Ce n'est vraiment pas logique !!!"






Une finale pas logique pour un sou

Pas logique, c'est bien l'expression qui caractérise le mieux cette finale. Une finale 100% française qui va se jouer à Twickenham ! Sans parler de Grenelle de l'environnement, il aurait pu être bon d'attendre de connaître les équipes finalistes avant de choisir un stade, comme pour les demi-finales. 

Pas logique non plus la politique de prix des places. Des places beaucoup plus chères que l'an dernier à Dublin, où les moins chères étaient à 30 euros. Ici, elles coûtent presque le double... pour ceux qui ont payé leur place bien sûr ! Car pour remplir le stade, les places à 0 euro n'étaient pas le coup d'essai de l'EPCR, mais plutôt le coup de maître. L'EPCR avait déjà passé un accord avec la ligue anglaise de rugby sur le principe un acheté= un offert, comme au supermarché. Dans le monde du rugby, ça donne : un billet de la finale du championnat anglais acheté = un billet pour la finale de la Coupe d’Europe offert. 

On nous prend vraiment pour des cons ! Eric de Cromières


Au final, ceux qui ont profité de cette aubaine ont-ils fait une bonne affaire ?  Oui et non, tout dépend. Bien sûr, ils ont fait une économie sur le prix des places, c'est certain. Reste à savoir comment ils vont se rendre là bas. De Clermont-Ferrand, tout est complet. Un vol partira vendredi et onze autres samedi matin pour amener 2000 supporters de l'ASM à Londres. Pour les autres, chacun se débrouille. Tant mieux si certains jaunards ont pu profiter de la "liquidation" des places et par là même venir soutenir en nombre l'ASM en finale. La question n'est pas vraiment celle-là pour Thierry Fraisse, c'est vraiment une question de principe.

"Tout ça est ridicule ! Des préventes un an avant, des prix exorbitants, et au final un stade anglais à moitié vide pour des équipes françaises finalistes... Maintenant, c'est fait, on laisse passer la finale et puis on va faire remonter tout ça aux instances les plus hautes, que ce soit l'ASM ou le RCT. Au moins là-dessus, on est d'accord avec Toulon" confirme Thierry Fraisse.




Le président de l'ASM, Eric de Cromières, ne mache pas ses mots : "Il y a une erreur de casting de la part de l'organisation, probablement surprise de voir deux clubs français en finale. Ils ont été beaucoup trop gourmands et se sont ajustés trop tard en termes de prix et d'offres. Quand on reçoit que des places à 112 euros et 90 euros, que voulez-vous qu'on fasse avec nos supporters qu'il faut en plus transporter ? On a essayé d'aider avec une aide de 50 euros par pack. On a l'impression de les trahir quand, sur des bons sites internet à Londres, on peut trouver des places quasiment gratuites, on a l'impression d'être pris pour des cons."

Après la colère, place au sport. L'affrontement aura lieu coûte que coûte, samedi à 18 heures à Twickenham. "L'essentiel, c'est qu'on gagne ! Si on gagne, on oubliera toute cette histoire !" sourit Thierry Fraisse. ASM, à vous de jouer !

Sur le même sujet

Beaulieu (Ardèche) : comment détermine-t-on la date des vendanges ?

Les + Lus