“30 Millions d'Amis” prend position contre la chasse le dimanche après un accident en Isère

Illustration / © AFP
Illustration / © AFP

On attend plutôt des positions de la Fondation "30 Millions d'Amis" sur des questions liées à la cause animale. Ce jeudi 6 novembre, elle prend la défense des "non-chasseurs", ces promeneurs qui peuvent se retrouver avec du plomb dans la peau, comme ce fut le cas pour enfant aux Avenières.  

Par Franck Grassaud

C'est sur son site internet que "30 Millions d'Amis" publie la réaction de Madline Reynaud, directrice de la Fondation, après l'accident d'un enfant blessé par des tirs de plomb en Isère. Cette affaire la pousse à militer pour l'interdiction de la chasse le dimanche.

"Plus de la moitié des accidents se produisent ce jour-là", explique-t-elle, "et ça n'a rien d'étonnant. Le dimanche est souvent consacré aux loisirs de plein air dont le nombre d'adeptes ne cesse d'augmenter. On compte aujourd'hui environ 5 millions de randonneurs en France qui pratiquent la marche au moins une heure par semaine. Si on compte les promeneurs du dimanche, on estime que le nombre de marcheurs s'élève à environ 15 millions." Elle demande donc une "trêve de la chasse pour des promenades en sécurité". Pour cela, "30 Millions d'amis" s'associe à une pétition lancée par l'Association pour la Protection des Animaux Sauvages. Plus de 300.000 signatures ont déjà été enregistrées.  

Quant à l'enfant de 4 ans victime d'un tir en Isère, on sait qu'il a dû subir une intervention chirurgicale pour retirer le plomb logé dans son cuir chevelu. "Dans son malheur, explique son père, il a eu beaucoup de chance d'être touché dans une zone osseuse du crâne, car si le plomb s'était logé dans l'oeil ou dans l'oreille les conséquences auraient pu être beaucoup plus graves."

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus