Cet article date de plus de 3 ans

3e étape du Paris-Nice : Julian Alaphilippe toujours 4e au classement général

Mardi 6 mars, la 3e étape du Paris-Nice entre Bourges dans le Cher et Châtel-Guyon dans le Puy-de-Dôme a vu la victoire du Français Jonathan Hivert. Le Montluçonnais Julian Alaphilippe garde la 4e place du classement général, à 38 secondes désormais du maillot jaune. 
Le coureur de la Quick-Step Julian Alaphillipe sur la 3e étape du Paris-Nice, entre Bourges et Châtel-Guyon.
Le coureur de la Quick-Step Julian Alaphillipe sur la 3e étape du Paris-Nice, entre Bourges et Châtel-Guyon. © JEFF PACHOUD / AFP
C'était l'étape la plus longue du Paris-Nice : 210 kilomètres entre Bourges dans le Cher et Châtel-Guyon dans le Puy-de-Dôme. Pour cette 3e étape le Montluçonnais Julian Alaphilippe roulait sur des terres qu'il connaît bien. A 25 kilomètres de l'arrivée, le puncheur auvergnat a d'ailleurs lancé les hostilités, avec dans sa roue le Belge Tim Wellens. Une démonstration de force dans la dernière côte répertoriée, en vain. D'autres attaques vont suivre. La bonne échappée emmènera trois coureurs vers la ligne d'arrivée : le Français Rémy Di Gregorio, l'Espagnol Luis Leon Sanchez qui revêt le maillot jaune et un autre Français Jonathan Hivert, qui signe la victoire d'étape.  

Julian Alaphilippe termine 9e au sein du peloton. Et occupe toujours la 4e place du classement général, mais à 38 secondes désormais du nouveau leader de la course, Luis Leon Sanchez. "J'y croyais, j'ai tout donné parce que je pensais que c'était possible", a déclaré le coureur auvergnat à l'AFP. "Si ça n'a pas fonctionné, c'est parce qu'il n'y avait pas une assez bonne entente. Je n'ai pas réussi à creuser assez l'écart". Avant d'ajouter : "j'ai fait la course que je voulais faire, je n'ai pas de regret". 
Invité à désigner ses adversaires, Sanchez a désigné trois noms : "Wellens, Poels et... Alaphilippe qui est en grande condition".

Mercredi 7 mars, les coureurs se retrouveront à Saint-Etienne pour un contre-la-montre de 18.4 kilomètres.

 

durée de la vidéo: 01 min 44
Paris-Nice. Julian Alaphilippe : le chouchou des Auvergnats

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paris-nice cyclisme sur route cyclisme sport