• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : 45 nouveaux migrants à Loubeyrat et Clermont-Ferrand

45 migrants sont partis de l'Île-de-France pour être relogés dans le Puy-de-Dôme, le 23 novembre. Ici, des réfugiés photographiés à Varennes-sur-Allier en octobre 2015. / © Thierry Zoccolan / AFP
45 migrants sont partis de l'Île-de-France pour être relogés dans le Puy-de-Dôme, le 23 novembre. Ici, des réfugiés photographiés à Varennes-sur-Allier en octobre 2015. / © Thierry Zoccolan / AFP

Dans l'après-midi du 23 novembre, 45 migrants sont arrivés dans le Puy-de-Dôme. Venant d'Île-de-France, ils ont été répartis dans les centres de Clermont-Ferrand et Loubeyrat.

Par Valentin Pasquier

Au mois d’octobre 2016, 119 migrants de la Jungle de Calais ont été relogés dans l’ex-région Auvergne. Le 23 novembre, 45 nouveaux arrivants ont pris place dans les centres de Clermont et Loubeyrat, dans le Puy-de-Dôme.

Trois centres d'accueil et d'orientation (CAO) ont créés au début du mois d'octobre 2016 dans le département du Puy-de-Dôme. Parmi ces centres, deux avaient accueilli, les 25 et 26 octobre, 119 migrants dans le cadre du démantèlement de la Jungle de Calais. Il s’agissait des CAO de Clermont-Ferrand et de Peyssat-Villeneuve, qui se sont répartis les nouveaux arrivants.

Un troisième centre, situé sur la commune de Loubeyrat, avait été maintenu en réserve. « Cette disponibilité du CAO de Loubeyrat, complétée par quelques chambres inoccupées au CAO de Clermont-Ferrand, a permis d'accueillir 45 nouveaux migrants en provenance d'Ile de France, » signale la préfecture du Puy-de-Dôme dans un communiqué de presse.

29 migrants ont ainsi trouvé refuge à Loubeyrat et sont originaires du Soudan, d'Erythrée, d'Afghanistan, du Niger et de Libye. Le CAO de Clermont-Ferrand accueille quant à lui 16 migrants, originaires d'Afghanistan, du Pakistan, de Somalie et du Soudan.

« Il s'agit d'hommes isolés qui fuient des zones de conflit : ils ont donc vocation, comme pour ceux qui provenaient de Calais, à s'orienter vers la demande d'asile, en France ou dans un autre pays européen. » indique la préfecture.

L'association Forum Réfugiés, à qui la gestion du centre a été confiée par l'Etat, fournira un accompagnement individuel aux migrants tout au long de leur parcours administratif.

A lire aussi

Sur le même sujet

Graines d’opéra : quand des écoliers de Clermont-Ferrand s’essaient au chant lyrique

Les + Lus