Accès à l'école en Auvergne Rhône-Alpes: 7,5% d'enfants sans école publique tous niveaux dans leur commune (INSEE)

Auvergne Rhône-Alpes : 7,5% d'enfants sans école publique dans leur commune selon l'Insee (5/2/2020) / © IP3 PRESS/MAXPPP
Auvergne Rhône-Alpes : 7,5% d'enfants sans école publique dans leur commune selon l'Insee (5/2/2020) / © IP3 PRESS/MAXPPP

Près de 7,5% des enfants de la région Auvergne-Rhône-Alpes n'ont pas d'école publique dans leur commune, même si une partie bénéficie d'un regroupement d'écoles intercommunal, selon une étude de l'Insee présentée mardi 5 février à Chamalières, Puy-de-Dôme.

Par Dolores Mazzola

Selon l'INSEE qui dévoile ce mercredi 5 février une étude sur l'accès à l'école dans la région Auvergne Rhône-Alpes, la grande majorité des enfants disposent d’une école publique dans leur commune. L’accès à l’école reste toutefois difficile dans quelques territoires de la région, en particulier dans les espaces très peu denses. 

"Si le maillage scolaire est serré dans les communes urbanisées ou en périphérie proche, les temps d’accès à l’école augmentent avec l’éloignement des pôles économiques et l’élévation du relief," explique l'INSEE dans son rapport. "Le faible nombre d’enfants dans ces territoires et son évolution à la baisse ne permettent pas toujours de conserver des écoles dans chaque commune," précise le document.

Ainsi, 2,9% des enfants n'ont d'école publique dans leur commune. Par ailleurs, 4,6% des élèves n'ont pas d'école publique dans leur commune mais bénéficient d'un RPI dispersé. C'est à dire un Regroupement Pédagogique Intercommunal. Un RPI dispersé repose sur un accord entre plusieurs communes qui permet de rassembler dans un même établissement plusieurs élèves d'un même niveau. On compte 696 RPI dispersé en Auvergne-Rhône-Alpes sur 6 243 écoles à la rentrée 2018. Ils sont répartis dans  3042 des 4092 communes de la région. 


En Auvergne Rhône-Alpes, on compte 885 000 enfants âgés de 3 à 11 ans. Parmi eux, 66 440 enfants  n'ont pas d'école publique tous niveaux dans leur commune (7,5%), et pour 40 600 d'entre eux (soit 4,6% des enfants) cette absence d'école est compensée par un regroupement pédagogique intercommunal dispersé (RPI). Au final, 25840 enfants (2,9% des enfants) n'ont ni école publique ni RPI dans leur commune.

Les enfants n'ayant pas accès à une école publique dans leur commune habitent "principalement dans la couronne éloignée des grandes agglomérations et dans le sillon alpin". En raison de l'extension des couronnes périurbaines, les familles s'installant de plus en plus loin des villes, les communes qui les accueillent "n'ont pas forcément le temps ou les moyens de se doter d'une école".

La part des enfants ne disposant pas d'une école tous niveaux est plus importante dans l'Allier (22%) et le Cantal (24%) même s'ils bénéficient dans l'Allier de nombreux RPI (37% des communes).
La part des enfants qui n'ont ni école ni RPI est plus élevée dans le Cantal (11,8%), la Haute-Loire (9,7%) et l'Ardèche (8,8%). C'est dans le Rhône que ce pourcentage est le plus faible (0,4%).

Un accès à l’école difficile dans les espaces très peu denses. Dans la région, 28 000 enfants habitent dans une commune très peu dense, soit 3,2%. 
Nombre d’enfants n’ayant pas accès à l’école publique tous niveaux dans leur commune selon le degré de densité / © INSEE / recensement de la population 2015 / DEPP
Nombre d’enfants n’ayant pas accès à l’école publique tous niveaux dans leur commune selon le degré de densité / © INSEE / recensement de la population 2015 / DEPP

 

Pour cette étude, l'Insee s'est basée sur le recensement de la population 2015 (effectué entre 2013 et 2017) et sur le réseau des établissements scolaires de la rentrée 2018.

Sur le même sujet

Les + Lus