• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Affaire Lelandais : une longue nuit de reconstitution en Savoie pour comprendre l'assassinat du Caporal Arthur Noyer

Les gendarmes ont tendu de grands draps blancs sur les lieux de la reconstitution. / © Cédric Lepoittevin - France 3 Alpes.
Les gendarmes ont tendu de grands draps blancs sur les lieux de la reconstitution. / © Cédric Lepoittevin - France 3 Alpes.

Une reconstitution de l'assassinat du caporal Arthur Noyer s'est déroulée dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mars, en Savoie. Les enquêteurs ont fait le déplacement sur les lieux de la disparition du jeune militaire en avril 2017. Son meurtrier présumé, Nordahl Lelandais était sur place.

Par Yann Gonon

Comment a été tué le caporal Arthur Noyer ? C'est ce que veulent essayer de comprendre les enquêteurs, près de 2 ans après la disparition du jeune militaire. Une reconstitution a eu lieu dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mars 2019. Elle s'est achevée ce jeudi matin aux environs de 9 heures.

Voir le reportage de Cédric Lepoittevin et Mai-Linh Nguyen-Stephan.
 
Reconstitution de l'assassinat du caporal Arthur Noyer.

C'est peu avant minuit, comme ont pu le constater nos envoyés spéciaux, que le dispositif a commencé à se déployer à Chambéry. Les gendarmes ont délimité un périmètre "interdit" au niveau de la rue de la République. C'est à deux pas d'ici, dans une boîte de nuit du carré Curial, qu'Arthur Noyer avait passé une partie de la soirée, ce 11 avril 2017.
 
Vers minuit, les gendarmes ont commencé à délimiter un périmètre "interdit" sur la rue de la République, à Chambéry. / © Cédric Lepoittevin - France 3 Alpes.
Vers minuit, les gendarmes ont commencé à délimiter un périmètre "interdit" sur la rue de la République, à Chambéry. / © Cédric Lepoittevin - France 3 Alpes.

Aux environs de 2h05, un convoi est arrivé avec à son bord, le meurtrier présumé du caporal Noyer, Nordahl Lelandais. Déjà mis en examen dans 4 affaires, dont le meurtre de la petite Maëlys et l'assassinat d'Arthur Noyer, l'ancien maître-chien a été entendu ce lundi 18 mars par des juges d'instruction au Palais de Justice de Chambéry.
 

Après cette audition, qui a duré près de 5 heures, les enquêteurs voulaient donc tenter de reconstituer, sur le terrain, les dernières heures qui ont précédé la disparition du jeune militaire.

Après avoir passé une partie de la soirée en boîte de nuit ce 11 avril 2017, Arthur Noyer aurait été pris en stop par Nordahl Lelandais. Cette nuit, une partie de la reconstitution s'est donc déroulée au niveau du rond-point où la rencontre a eu lieu. La voiture de Nordahl Lelandais, une audi A3 a été ramenée sur place pour les besoins de la reconstitution. 

Toute la scène a été reconstituée derrière de grands draps blancs tendus par les gendarmes pour empêcher au public et aux journalistes de voir la scène.
 
De grands draps blancs ont été tendus sur les lieux de la reconstitution. / © Mai-Linh Nguyen-Stephan - France 3 Alpes.
De grands draps blancs ont été tendus sur les lieux de la reconstitution. / © Mai-Linh Nguyen-Stephan - France 3 Alpes.

Les enquêteurs ont ensuite conduit Nordahl Lelandais à Saint-Baldoph où la dispute mortelle a pu se produire. Ils se sont ensuite déplacés sur la commune de Cruet. Des débris du crâne du caporal avaient été découverts le 7 septembre 2017 par un promeneur aux abords d'un sentier en contrebas du col de Marocaz (Savoie).
 

La reconstitution s'est achevée vers 9 heures ce jeudi matin. Selon nos confrères du Daphiné Libéré, Nordahl Lelandais se serait montré "coopératif", tout en maintenant sa version, celle d'une bagarre qui aurait mal tourné.

C'est l'affaire Maëlys qui avait mis les enquêteurs sur la piste de l'ancien militaire.

Des éléments de téléphonie l'avait ensuite poussé aux aveux mais Lelandais avait alors affirmé que la mort d'Athur Noyer était intervenue lors d'une bagarre durant laquelle ce dernier aurait chuté.

Le 19 décembre 2017, le procureur de la République de Chambéry Thierry Dran avait annoncé la mise en examen de Nordahl Lelandais pour assassinat. Il avait décrit avec précision la chronologie de la nuit du 11 au 12 avril.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sur les sommets du Cantal au Puy-de-Dôme, un trail pour la bonne cause

Les + Lus