Covid 19 : Fabriquée dans l'Ain, cette poignée vous permet de prendre les transports en toute sécurité sanitaire !

Deux entrepreneurs Aindinois commercialisent des poignées “sécurisées” pour prendre les transports en commun sans se salir les mains. Elles ont été créées et fabriquées dans le département.
Ce dispositif made in "Ain" permet de se tenir en bus et en métro sans toucher les barres.
Ce dispositif made in "Ain" permet de se tenir en bus et en métro sans toucher les barres. © Poignée safe
L'idée de cette poignée sécurisée est née mi avril... A cette époque, les Français sont confinés et attendent le feu vert pour reprendre une vie quasi normale... Dans l'esprit de Thierry Bailly, entrepreneur Aindinois, naît alors une réflexion "nous allions être déconfinés et pouvoir reprendre les transports en commun mais quoi de plus sale qu'une barre de bus ou de métro?!" C'est ainsi, qu'accompagné de Bertrand Fayard, ils créent à eux deux "Poignée safe", une poignée en plastique qui permet de tenir les barres des transports en commun, sans les toucher... et donc sans risque d'être en contact avec le coronavirus, entre autres. 

Un mois et demi de conception

Les deux entrepreneurs Aindinois se connaissent bien, l'un, Bertrand Fayard, dirige CMBF, un bureau d'étude qui conçoit des moules pour plastique, l'autre, Thierry Bailly, LCV, un groupe de sociétés qui les fabrique." On s'est rapidement mis d'accord sur un modèle de pièce, à deux demi-coquilles." Pour le concepteur du moule, la difficulté était ailleurs, "on a dû prendre beaucoup de bus et de métros partout en France avec nos petits mètres pour mesurer les barres ! il y a une grande diversité de diamètres, de 26 à 40 millimètres. On a donc mûri le projet pour que la poignée puisse s'adapter à toutes les barres."
 
La poignée safe pour prendre les transports en commun sans risque sanitaire

Une poignée la plus propre possible 

Cette poignée en plastique passe au lave-vaisselle et peut se désinfecter au gel hydro alcoolique. Mais les créateurs ont rencontré une autre problématique : " Nous nous sommes demandés que faire de cette poignée une fois qu'on l'avait utilisée et qu'on sortait du métro? Il ne fallait pas la glisser simplement dans son sac au risque de contaminer tous nos effets personnels. De cette réflexion est née l'idée d'un étui en forme de fourreau pour la glisser à l'intérieur et pouvoir la transporter sans salir ce qu'elle touche".

Une distribution déjà commencée

La poignée est en cours de fabrication sur des lignes de production à Oyonnax dans l'Ain . Une centaine d'unités est déjà disponible, en vente via le site internet dédié au produit poigneesafe.com. Vendredi 23 juillet, 5000 autres poignées vont sortir de l'usine qui a une capacité de production de 3500 pièces par jour.
Le prix de ce produit 100% made in Ain est de 12.95 euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie covid-19 santé société