Ain : des journées dédiées à l'olympisme dans les collèges

Publié le Mis à jour le
Écrit par LR avec Franck Grassaud
Le collège de Pont-de-Vaux (Ain) organise des journées sport dédiées à l'Olympisme dans la perspective des Jeux de 2024
Le collège de Pont-de-Vaux (Ain) organise des journées sport dédiées à l'Olympisme dans la perspective des Jeux de 2024 © France 3 Rhône-Alpes

Les Jeux Olympiques de Paris se tiendront dans un peu plus de 1000 jours. L'échéance de juillet 2024 se rapproche, et pourtant l'engouement n'a pas l'air de gagner le pays pour l'instant. Des journées dédiées à l'olympisme sont organisées dans les collèges de l'Ain. C'est le cas à Pont-de-Vaux.

C'est à la fois proche et loin en même temps. Paris accueillera les Jeux Olympiques en 2024. Depuis cet été, la ferveur est un peu retombée autour de cet évènement sportif mondial. L'engouement a un peu de mal à reprendre et les sportifs, eux-mêmes, le regrettent. Seuls quelques adolescents sont mobilisés à travers des journées dédiées. C'est le cas notamment dans un collège de Pont-de-Vaux, dans l'Ain. En attendant les JO, les jeunes apprennent les valeurs de l'olympisme. Le travail de cohésion, le partage, la solidarité... Mais pas seulement.

"Le dépassement de soi, la tolérance, la lutte contre les différences, la lutte contre le racisme, j'espère que les valeurs de cette journée vont rester ancrées en eux"

Autant de valeurs fortes a faire passer, précise Guillaume Renoud, de l'association "24 pour tous, tous pour 1". Dans cet esprit de fraternité, les élèves eux-mêmes sont invités à manier une joëlette, un fauteuil de sport-loisir adapté, qui permet de véhiculer des personnes en situation de handicap. Tout au long de cette journée, les adolescents vont découvrir ce qui fait la force des JO. "On est tous ensemble, on s'entraide, c'est pas chacun pour soi", explique une collégienne enthousiaste.

Faire vivre les Jeux Olympiques bien avant, c'est le défi, mais parfois, on se sent un peu seul. Heureusement, il est des sportifs qui "forcent" les portes des établissements scolaires. Leur message passe d'autant mieux qu'il force l'admiration. Aladji Ba, sportif non-voyant, a fait mentir ceux qui ne voulaient pas qu'il court. L'athlète est double médaillé paralympique. Il raconte sa vie dans les collèges et parle de Paris 2024, pour motiver

"On arrive pas à tirer les gens derrière ça, mais en même temps, 98 (NDLR : sous entendu la coupe du monde de football), personne était derrière l'Equipe de France, et finalement ça a été une réussite totale", explique l'athlète.

Dans la cour de récré, on espère aussi que l'engouement viendra. Il reste un peu plus de 1000 jours à la France pour réveiller l'Olympisme qui est en elle. 

Reportage

durée de la vidéo : 02min 33
Paris 2024 : la perception des collégiens de l'Ain ©France 3

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.