Ain : la Maison d'Izieu lui rend hommage à Guy Bedos

Disparu le 28 mai dernier, Guy Bedos a marqué la mémoire de la Maison d'Izieu dans l'Ain et de la présidente de l'association. Sur son site internet, le conseil d'administration de la Maison rappelle l'engagement de l'artiste pour la création du mémorial des enfants juifs exterminés. 
Mémorial des enfants juifs de la Maison d'Izieu, dans l'Ain, le 15 février 2018
Mémorial des enfants juifs de la Maison d'Izieu, dans l'Ain, le 15 février 2018 © Laurent THEVENOT/MAXPPP
Voilà une semaine que l'artiste français Guy Bedos s'est éteint. 
Très engagé en politique et auprès d'associations, Bedos avait soutenu la création du mémorial d'Izieu dans le département de l'Ain. 

Un lieu honorant la mémoire d'enfants juifs exterminés, durant le Seconde Guerre mondiale, en 1944.
Le conseil d'administration de la Maison lui rend aujourd'hui hommage, en ressortant des archives, une lettre souvenir de Sabine Zlatin, la "Dame d'Izieu". Ainsi qu'une lettre d'un certain Nicolas, fils de Guy Bedos à destination de cette dernière. 

En 1993, rappelle le conseil d'administration, Sabine Zlatin, avait écrit dans ses Mémoires de la Dame d'Izieu, ces quelques lignes, remerciant Guy Bedos, qui avait œuvré pour la création du mémorial en 1994. 

Sabine Zlatin évoquait alors cette anecdote : celle de Nicolas Bedos, fils du défunt artiste, qui a l'âge de 8 ans, avait adressé un courrier à la Dame, parlant de son émotion lorsque son père lui avait raconté l'histoire d'Izieu. "Bedos m’avait téléphoné en me disant que s’il pouvait faire quelque chose pour moi, je pourrais compter sur lui" écrivait alors Sabine Zlatin. 

C'est à la suite d'un grand spectacle au Zénith, lors d'un buffet, qu'aurait été imaginé l'avenir du mémorial : "Nous avons pu y faire vraiment connaissance et parler de nos projets pour Izieu" racontait Zlatin.

L'artiste avait fait appel à la générosité du public qui assistait à ses spectacles, afin de soutenir l'association ; donné une interview dans le journal L'Evénement le 6 juin 1990, appelant à "sauver la maison d'Izieu""Guy Bedos contribua de façon décisive en 1990 à l’acquisition de la Maison d’Izieu par l’association qui en fit un mémorial en 1994" souligne le conseil d'administration du mémorial. 

Après une fermeture due à la crise sanitaire, la Maison d’Izieu rouvrira ses portes au public le samedi 4 juillet. 
Un dernier hommage sera rendu à Guy Bedos ce jeudi 4 juin, en l'église de Saint-Germain-des-Près, à Paris. 

 
Le CHRD de Lyon rouvre aussi
A Lyon, la Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation a rouvert les portes de son musée mercredi 3 juin, au matin. 
Le CHRD était, comme de nombreux musées de la région, fermé au public depuis le 15 mars dernier. 
Il est depuis mercredi, le premier musée de la ville à accueillir de nouveau du public. 
Toutes les ocnditions d'hygiène et de sécurité ont été mises en place pour l'occasion. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture hommage société