Ain. Belley tire le rideau sur les musiques actuelles

Une salle de musiques actuelles à Belley (Ain) / © Espace Robert-Rameaux
Une salle de musiques actuelles à Belley (Ain) / © Espace Robert-Rameaux

Deux concerts par mois depuis plus de 5 ans avec une programmation dans tous les azimuts, malgré cet élan culturel pour une petite ville comme Belley, l'Espace Robert-Rameaux tire le rideau sur les musiques actuelles. La mairie invoque des "contraintes financières". 

Par Franck Grassaud

L'activité de diffusion des musiques actuelles du Réservoir (Espace Robert-Rameaux) va donc prendre fin le 6 juillet. Ainsi en a décidé la majorité municipale. Toutefois, les activités parallèles de location de studios de répétition et des différentes salles par les associations culturelles seront maintenues. Une annonce qui a entraîné, dans la foulée, l'ouverture d'une pétition numérique pour s'y opposer. "Les futurs échéances municipales motivent-elles cette décision aussi soudaine qu'incompréhensible?", se demandent les défenseurs du Réservoir. 


Mais le maire évoque, lui, "des contraintes financières". Pour Pierre Berthet, "le niveau d'endettement de la collectivité et la diminution de 50% des dotations de l'Etat versées à la Ville ces quatre dernières années ont imposé de restreindre le fonctionnement d'un de nos équipements. Le coût d'exploitation est ici élevé et les recettes sont en nette diminution".

Et d'ajouter: "après 5 années d'existence, la fréquentation n'est malheureusement pas au rendez-vous (55 spectateurs en moyenne par soir de concert soit 1.000 par an).

Cette fin d'activité n'engendrera aucune suppression de postes. Le personnel de l'Espace Robert-Rameaux sera réaffecté au sein du Pôle culture sur des missions similaires.
 

Sur le même sujet

Les + Lus