Dans l'Ain, les incidents et les violences urbaines sont en hausse le week-end dans plusieurs communes

Publié le Mis à jour le

Après les violences urbaines de Bourg-en-Bresse et Oyonnax la semaine dernière de nouveaux incidents ont été signalés dans plusieurs communes vendredi 13 novembre. Des renforts de police sont déployés. 

Selon nos informations, les incidents et incivilités se multiplient dans le département de l'Ain, avec des feux de voitures, des tirs de mortiers d'artifice et des dégradations de mobilier urbain.

Vendredi 13 novembre au soir, des incidents ont été signalés à Valserhône, Saint-Maurice-de-Beynost, Bellegarde-sur-Valserine et Saint-Genis-Pouilly.

Dans le détail, plusieurs poubelles ont été incendiées à Valserhône, et quelques tirs de mortiers d'artifice en l'air, sans faire de blessés. Une personne a été interpellée, pour rébellion suite à un contrôle.

Au-moins deux voitures ont été incendiées à Saint-Maurice-de-Beynost. Et enfin un autre feu de voiture a été éteint à Saint-Genis-Pouilly.

La semaine dernière des violences avaient secoué la ville d'Oyonnax, avant le même phénomène à Bourg-en-Bresse. Dans la journée d'hier, la préfecture a publié un arrêté pour tenter de contenir ces violences. 
La Préfecture de l'Ain précise que les incidents de cette nuit sont "sans commune mesure" avec les violences urbaines de la semaine dernière, et se veut rassurante: "Il n'y a pas eu d'affrontements ou de violences directes contre les forces de l'ordre."

Une liste d’interdictions a été publiée, du vendredi 13 novembre jusqu'au lundi 16 novembre à 8 heures.

Sont interdits ce we:
  • la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique
  • a détention et l’usage de fumigènes
  • a détention et l‘usage de pétards ou feux d’artifice sur la voie publique (à l’exception des professionnels de certains secteurs, titulaires d’un agrément préfectoral)
  • la distribution, la vente et l’achat de carburant à emporter en bidon ou autre récipient transportable
  • le transport d’acide et de tous produits inflammables ou chimiques
Selon la préfecture, un dispositif de "sécurisation renforcé sera déployé dans l‘ensemble du département, en particulier dans les villes d’Oyonnax et de Bourg-en-Bresse, grâce à des renforts extradépartementaux". Les autorités rappellent dans un communiqué que le confinement est toujours d'actualité, "tout déplacement dérogatoire doit donc continuer à être dûment justifié. Des contrôles seront à nouveau conduits durant tout le week-end, notamment en soirée. Alors que le virus poursuit sa circulation active et meurtrière sur notre territoire, chacun doit plus que jamais se montrer responsable et respecter les règles édictées afin de garantir la sécurité du plus grand nombre et d'éviter par-dessus tout que ce confinement se prolonge."