Ain. Qui sont les candidats aux élections législatives dans votre circonscription?

Les 11 et 18 juin auront lieu les élections législatives. Depuis l'avènement du quinquennat pour le locataire de l'Elysée, elles sont souvent qualifiées de "3e tour de l'élection présidentielle". Découvrez ici les candidats pour le département de l'Ain.

Depuis les élections législatives de 2012, le département de l'Ain est la propriété exclusive du parti Les Républicains. La récente élection présidentielle est-elle de nature à rebattre les cartes dans les cinq circonscriptions qui ont vu François Fillon à la peine au 1er tour, le 23 avril. Marine le Pen était alors arrivée en tête dans les 1ère, 2e, 4e et 5e circonscriptions quand Emmanuel Macron était devant dans la 3e.

Dans la 1ère circonscription, Xavier Breton, le député sortant Les Républicains, est en lice pour aller chercher un 3e mandat à l'Assemblée Nationale. Contrairement à 2012, son principal opposant ne sera pas le socialiste Jean-François Debat, la maire de Bourg-en-Bresse. Le PS sera représenté ici par sa première secrétaire fédérale, Florence Blatrix. Dans cette circonscription qui a vu Marine le Pen arriver en tête au 1er tour de l'élection présidentielle, le score de Jérôme Buisson sera observé avec attention tout comme celui du candidat La République en Marche, le président du MoDem de l'Ain, Laurent Mallet.

Les candidats :

-Laurent Mallet (LREM)
-Florence Blatrix (PS)
-Maude Lépagnot (LO)
-Fabrine Martin-Zemlik (La France Insoumise)
-Xavier Breton (LR/UDI)
-Marie Carlier (UPR)
-Laurane Raimondo (Génération V)
-Jacques Fontaine (PCF)
-Jérôme Buisson (FN)
-Gilbert Bonnot 

Dans la 2e circonscription, Charles de la Verpillière est également en course pour un 3e mandat de député. Ce proche de Bruno le Maire verra se dresser devant Marie-Jeanne Béguet, membre du MoDem, qui porte cette fois-ci les couleurs de la République en Marche. Quant à Anne Michaud, candidate du Front National, elle tentera de surfer sur la performance de Marine le Pen au 1er tour de la Présidentielle (en tête sur cette circonscription).

Les candidats :

-Anne Michaud (FN)
-Albane Colin (EELV)
-Pascale Lemerre
-Atila Sahin
-Guy Brulland (FG)
-Marie-Jeanne Béguet (LREM)
-Vincent Goutagny (LO)
-Charles de la Verpillière (LR/UDI)
-Sylviane Thiébault (La France Insoumise)
-Sandrine Chomette (UPR)


Dans la 3e circonscription, Stéphanie Pernod-Beaudon (Les Républicains) termine sa première année au Palais Bourbon. Elle a été élue à l'Assemblée Nationale le 12 juin 2016 après la démission d'Etienne Blanc, le maire de Divonne-les-Bains, touché par le cumul des mandats suite à son accession à la vice-présidence de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Sur cette circonscription, c'est Emmanuel Macron qui est arrivé en tête au premier tour. Hasard ou coïncidence, c'est sur ce même territoire qu'on trouve Olga Givernet, la référente « En Marche ! » du département, qui sera à nouveau candidate à la députation après une première tentative un an plus tôt lors du scrutin partiel.

Les candidats :

-Thierry Borne (Parti de Rien)
-Jean Mercier (EELV)
-Jean-Sébastien Bloch (FG)
-Olga Givernet (LREM)
-Géraldine Sacchi (PS)
-Gaëtan Noblet (FN)
-Stéphanie Pernod-Beaudon (LR/UDI)
-Christian Jolie (La France Insoumise)
-Éric Lahy (LO)
-Fabrice Gentile
-Frédéric Mozer (UPR)


Dans la 4e circonscription, après six mandats législatifs, Michel Voisin (Les Républicains) a annoncé qu'il n'irait pas au-delà. A 78 ans, il met un terme à sa carrière politique. Pour sa succession, la lutte fait rage à droite où Guy Billoudet, adoubé par le député sortant, a vu Muriel Luga-Giraud, présidente de l'UDI de l'Ain, se dresser sur sa route. Stéphane Trompille, porteur du projet d'Emmanuel Macron sur la circonscription, voudra sans aucun doute profiter de cette division pour tirer son épingle du jeu.

Les candidats :

-Sylviane Chêne (PRG)
-Anne Partensky-Leibman (EELV)
-Guy Billoudet (LR)
-Xavier Adam
-Stéphane Trompile (LREM)
-Thierry Loubignes (UPR)
-Yves Antoinette
-Annick Veillerot (Debout la France)
-Line Huguet (La France Insoumise)
-Blanche Chaussat (FN)
-Muriel Luga-Giraud (LR/UDI)
-Catherine Lattard (FG)
-Electre Dracos (LO)
-Olivia Symniacos (Parti Animaliste)


Dans la 5e circonscription, Damien Abad (Les Républicains) est candidat à sa propre succession. S'il est réélu, il sera frappé par le cumul des mandats mais son choix est fait : il quittera la présidence du Conseil Départemental de l'Ain. Porte-parole de François Fillon pendant la campagne présidentielle, il ne peut occulter que son poulain a pris la 3e place au soir du 1er tour derrière le duo de tête Le Pen/Macron. Le FN sera représenté ici par Pénélope Chalon, par ailleurs conseillère régionale, quand La République en Marche aura le visage d'Hélène de Meire.

Les candidats :

-Jean-Michel Boulmé (Parti Ouvrier Indépendant Démocratique)
-Elodie Schwander (PS)
-Claude Juillet (DVD)
-Pénélope Chalon (FN)
-Monique Meudan (Parti Animaliste)
-Guy Largeron (LO)
-Bertrand Jacquier (La France Insoumise)
-Jean-Philippe Archeny (UPR)
-Damien Abad (LR/UDI)
-Mylène Ferri (FG)
-Carole Pontier (EELV)
-Hélène de Meire (LREM)
-Ahmet Cetin

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections