• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Archéologie expérimentale dans le Bugey avec le chantier médiéval de Montcornelles

Sur le chantier de Montcornelles, à Aranc, dans le Bugey. / © France tv
Sur le chantier de Montcornelles, à Aranc, dans le Bugey. / © France tv

Le chantier médiéval de Montcornelles, -projet vieux de 10 ans-, était inauguré ce samedi 6 juillet. A Aranc dans le Bugey, on va recréer un village du 14ème siècle, avec les artisans et les techniques d'époque. Il faudra près de 40 ans pour venir à bout de ce chantier participatif.

Par Dolores Mazzola


C'est un chantier colossal qui a débuté à Aranc. Il faudra au moins 40 années pour transformer un pré en forteresse médiévale complète. Le chantier de Montcornelles est titanesque et les bâtisseurs ne feront appel à aucun outil moderne de construction. C'est l'aide des visiteurs qui sera essentielle. C'est le principe du chantier participatif. 

Le village de Montcornelles n'a jamais existé mais pour bâtir ce village médiéval typique du 14e, huit artisans ont été recrutés pour le démarrage et la transmission des savoirs: tailleurs de pierre, forgerons ou encore charpentiers... Un travail pédagogique d'exception et d'archéologie expérimentale. 

A l'origine de ce projet fou, de ce village inventé de toutes pièces, il y a Régis Navarro, ancien ingénieur et aujourd'hui président de la société coopérative "Montcornelles". Pour pouvoir continuer à se bâtir, le chantier devra au moins séduire 35.000 curieux. Une grande fête inaugurale avait lieu ce premier week-end de juillet. 
 
Reportage
Ain : coup d'envoi du chantier médiéval de Montcornelles, dans le Bugey

Le modèle en la matière se situe en Bourgogne. C'est le chantier de Guédelon. 22 ans après sa création, il attire 300.000 visiteurs-travailleurs par an et le village peu à peu prend forme.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : quand un petit village sert de poubelle au chantier de l’hôtel Dieu de Clermont-Ferrand...

Les + Lus