• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Chute d'un rocher de plus de 10 tonnes à hauteur de Corveissiat entre Ain et Jura

Un rocher barre la route départementale 59 à hauteur de Corveissiat (Ain) / © Franck Grassaud
Un rocher barre la route départementale 59 à hauteur de Corveissiat (Ain) / © Franck Grassaud

Depuis le samedi 16 mars en début d'après-midi, il n'est plus question d'emprunter la RD59 pour circuler entre l'Ain et le Jura. A hauteur de Corveissiat, des blocs de pierre sont tombés, dont un de plus de 10t qui a perforé la chaussée. 

Par France 3 Rhône-Alpes

"J'ai entendu comme un feu d'artifice avec des crépitements, manifestement c'était les rochers qui emportaient la végétation", explique cette habitante du hameau de Conflans, non loin de l'éboulement. Il était 13h45 ce samedi. Depuis, la RD19 est fermée à la circulation. Impossible de passer à côté d'un bloc de pierre qui fait plus de 10t. Il est comme planté dans le bitume. Une déviation a été mise en place. 
 
© Franck Grassaud
© Franck Grassaud

A deux pas, un autre impact de moindre importance est matérialisé par des petits panneaux. En jetant un oeil en contrebas, on imagine que d'autres rochers ont rebondi sur la route avant de poursuivre leur course. Ce n'est le principal lieu de transit entre l'Ain et le Jura, entre Corveissiat et Thoirette. Il y a la RD936, en bordure de l'Ain. L'axe touché sert souvent de raccourci. La chute de pierres ne va donc pas bouleverser le quotidien des habitants du secteur. Mais au lendemain de l'éboulement, certains s'interrogent: "et si quelqu'un était passé au même moment!"

Pour justifier le phénomène, des promeneurs évoquent les pluies de ces derniers jours qui ont sûrement accéléré la fragilisation de la roche. D'autres parlent des buis ravagés par la pyrale, une végétation qui ne jouent plus son rôle de frein naturel.  

Reportage Franck Grassaud et Daniel Pajonk
Eboulement à Corveissiat dans l'Ain
La RD59, entre l'Ain et le Jura, est fermée à la circulation depuis le 16 mars. En cause, un énorme rocher qui est tombé sur la chaussée.  - France 3

Dans le Revermont, les contreforts du Jura sont souvent propices à ce type de situation. La pierre y est fragile, friable par endroit. A Corveissiat, des pans entiers de montagne ont été équipés de filets de protection courant 2018. Un investissement de 150.000 euros pour le Département.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Maladie de Lyme : la recherche au point mort

Les + Lus