Ain. Le "collect sans click" de certains hypermarchés grâce au flou du décret confinement

Le décret du reconfinement du 29 octobre 2020 autorise le "retrait de commandes" dans les commerces. Une règle interprétée très librement dans certains hypermarchés. On peut commander à l'intérieur d'un magasin et retirer son achat non alimentaire en sortant. Exemple dans l'Ain. 
Commander n'importe quel article dans l'enceinte d'un supermarché, c'est toujours possible... même sans ordinateur ou smartphone !

Une équipe de France 3 Rhône-Alpes l'a constaté dans une grande surface de Bourg-en-Bresse. Au centre du magasin, les journalistes ont pu commander un jeu vidéo à un comptoir dédié. Un bon en poche, ils ont ensuite retiré leur achat au drive, à peine 10 mn plus tard. Du collect... sans click  en quelque sorte !

Contacté, le groupe de la grande distribution qui propose ce service, parle du "Ask and Collect" ("Demande à emporter" en bon français). Selon l'enseigne, "il s'agit d'initiatives locales". "Nous suivons les évolutions de la réglementation et les contrôles en cours. Nous nous adapterons si nécessaire, mais cette pratique répond à un besoin."

Non loin de cet hypermarché, une autre enseigne. Un quart de la surface y est inacessible. Pas de comptoir "click and collect" à l'intérieur. On peut toutefois réserver un produit en déposant un bon dans l'urne placée dans la galerie commerçante. Les retraits de commandes se font sous 24 à 48 heures. 

Le directeur de ce magasin ne cache pas son amertume en voyant le comportement de la concurrence. "Il y a des règles qui ont été définies et elles sont faites pour être respectées !", lance-t-il avec fermeté.  

L'interprétation de l'article 37

A y regarder de plus près, les règles contenues dans le décret du gouvernement du 29 octobre 2020 ne contiennent pas de mode d'emploi. L'article 37 pourrait même donner lieu à diverses interprétations. Il y est en effet autorisé "le retrait de commandes", sans plus de précisions. 

Une brèche dans laquelle la grande distribution s'est visiblement engouffrée, ce qui engendre l'énervement des petits commerçants, particulièrement les vendeurs de jouets, voire de vêtements.   

Une modification sera-t-elle annoncée ce jeudi au point presse du Premier ministre Jean Castex ? Certains attendent cette nouvelle communication avec beaucoup d'impatience.

Reportage de Franck Grassaud et Maryne Zammit
durée de la vidéo: 01 min 28
Le "Collect sans Click" de certains hypermarchés

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement société économie